0
Road Trip

Wyoming & Montana, Far West chic et sauvage !!!

4 septembre 2018

C’était mon rêve depuis de nombreuses années, aller dans le Wyoming et le Montana, la patrie de Laura Ingals et de la Petite Maison dans la Prairie …

 

Et plus particulièrement à Jackson Hole et dans le parc du Yellowstone. Pourquoi cette ville en particulier ? Je ne m’en rappelle plus si ce n’est que très régulièrement je me disais allez là c’est bon on y va. Quant au parc du Yellowstone, j’en faisais presque une obsession. Imaginez-vous une nature XXXL qui s’étend sur 3 états : Wyoming, Idaho et Montana, et qui est plus grande que la Corse !!! J’en rêvais.

Cet hiver, quand nous avons construit notre road trip dans les parcs, notre fée organisatrice de nos voyages aux USA, Kelly Tran chez Voyageurs du Monde, m’a gentiment mais fermement dissuadée d’aller au Yellowstone en janvier du fait du climat hivernal très rigoureux dans le Yellowstone. Elle a usé d’un argument choc me disant « vous pouvez y aller … mais 1 seule des 4 entrées du parc est ouverte et vous ne pourrez y circuler qu’en moto neige !!! » J’ai compris pourquoi il était préférable d’attendre l’été et un climat plus favorable. Et grand bien m’en a pris.

Car le spectacle était au rendez-vous et surtout cela nous a permis de visiter un autre parc fabuleux le Grand Teton National Park. 

La fraîcheur des montagnes, des rivières et des lacs.

Nous n’avons jamais eu chaud. Il faisait beau grand bleu même mais comme nous ne sommes jamais descendus en -dessous de 1800 mètres l’air était frais et pur. Un bonheur après la canicule parisienne …

A nous Jackson Hole.

Entouré par les sommets enneigés du Grand Teton à l’ouest et par la chaîne de Gros Ventre à l’est, ce village du Wyoming (et station de ski aux trois domaines) est situé à 1900m d’altitude. Avec son style western, ses bâtiments historiques et ses trottoirs en bois, Jackson Hole est une ville super mignonne où il fait bon de flâner entre les boutiques 100% westerns, les bars branchés et les restaurants accueillants.

En plus, atterrir à Jacskon Hole est super impressionnant car on se pose au cœur du parc du Grand Teton et quand on sort de l’avion le spectacle des montagnes qui nous entourent est assez époustouflant. Surtout en été quand on arrive au coucher du soleil et les montagnes deviennent toutes roses. Un grand bonheur des yeux.

Les animaux sauvages.

Le grand avantage du décalage horaire quand vous arrivez c’est qu’à 5h du matin, vous êtes parfaitement réveillés et prêt pour aller prendre le petit déjeuner avec les animaux. Ça c’est assez magique. Nous avons été assez chanceux. Après avoir croisé la famille bambi, nous avons pu voir des élans, des ours et des bisons et profiter en toute tranquilité des plus beaux endroits du Grand Teton National Park.

Et plus particulièrement Jenny Lake et ses magnifiques trails au cœur de la forêt ; la Snake River que nous avons descendu en kayak, …

Et le Wyoming, c’est aussi des randonnées à couper le souffle.

Et le soir, c’est RODEO TIME.

Un grand moment. D’abord je n’avais assisté à un rodéo de ma vie et j’étais comme une enfant au spectacle santiag aux pieds et chapeau vissé sur la tête.

Ce qui était super c’est que le rodéo de Jacskon Hole est un rodéo à taille humaine. C’est la soirée familiale par excellence où les américains se rendent en famille sur plusieurs générations. Plein d’enfants et de grand parents tous habillés en cowboys et en cowgirls.

Le spectacle commence par un hommage aux vétérans très émouvants, tout le monde debout en silence, puis l’hymne américain chanté par tout le public debout la main sur le cœur. Après les festivités peuvent commencer. C’est super impressionnant surtout quand ce sont des enfants de 5/6 ans qui sont sur des taureaux en furie et qu’ils tiennent sans problème les 8 secondes réglementaires. Après arrivent l’épreuve du lasso où il faut attraper la tête et le pied d’un veau au lasso le tout à cheval en un temps record !!!

Une super soirée …

Qui dit rodéo dit country music et là rendez-vous au Million Dollar Cowboy Bar. Superbe bar au zinc incrusté de pièces de un dollar, magnifiques selles qui coiffent les tabourets , billard, bières, concerts, à ne pas manquer …

Et aussi un super shooping pour les amateurs de turquoise, de Stetton et de santiags assez délires.

J’ai adoré Jackson Hole et j’attendais avec impatience de découvrir le parc du Yellowstone et le Montana.

Direction Yellowstone.

La traversée du Grand Teton national Park vaut vraiment le détour pour rallier depuis Jackson Hole le parc du Yellowstone. La route à travers le parc est magnifique et l’arrivée dans le Yellowstone grandiose avec ses forêts de pins denses et vertes et sa vie sauvage. Aux confins du Wyoming, du Montana et de l’Idaho, ce parc autrefois refuge des indiens est aujourd’hui peuplé de bisons qui paissent entre les fumerolles, les geysers, les sources d’eau chaudes sur fond de cascades spectaculaires et de canyons.

 

La vie rêvée au Ranch, only in Montana !!!

Bye bye Yellowstone et direction les vastes prairies du Montana et notre Ranch.

Au programme, balades à cheval à travers les paysages grandioses de l’Ouest, pêche à la mouche dans LA RIVIÈRE du film (si si elle existe bien), la Gallatin River, Robert Redfort n’était pas loin !!!

Et vivre dans la maison de Laura Ingals

en costume d’époque …

Un voyage de rêve, un été à la montagne, en pleine nature XXXL, un air frais et pur, le bonheur.

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.