0
Work

Toutes les vies de … JOSIANE ASMANE

21 septembre 2020

Changer de vie, de métier pour redonner du sens à son quotidien, vivre de sa passion, monter son entreprise, découvrir de nouveaux horizons, explorer soi-même et le monde … On en a presque toutes rêvé un jour … et certaines franchissent le pas réellement. Leur aventure peut nous servir de modèle et surtout nous encourager à ne jamais baisser les bras.

J’ai rencontré Josiane au moment de l’écriture de son livre sur les femmes et l’âge. Elle m’a tout de suite plu. Imaginez une jeune femme de 31 ans, critique littéraire, qui tombe sous le charme de ses aînés leur trouvant mille qualités et qui décide de me rencontrer dans le cadre des entretiens préparatoires du livre qu’elle prépare sur l’âge et toutes les fausses idées que la société s’en fait. J’ai été séduite par sa vivacité, sa fraîcheur, son intelligence et son absence totale de préjugés sur l’âge. J’ai eu envie de vous la faire découvrir. Josiane et toutes ses vies …

A propos de son parcours …

J’ai 32 ans. J’ai grandi en banlieue parisienne. Après des études d’économie et une école de commerce, j’ai commencé à travailler en tant que consultante pour une grande banque internationale puis j’ai quitté ce chemin tout tracé pour devenir critique littéraire. J’ai posé ma démission le jour de mes 24 ans et c’est mon meilleur cadeau d’anniversaire ! Au fil des ans, je suis également devenue journaliste pour la décoration, critique de théâtre et chroniqueuse à la télévision, toujours en autodidacte. Je viens de finir d’écrire mon premier livre qui sortira le 3 février 2021 chez Flammarion. Aujourd’hui je commence une nouvelle vie dans la mode, c’est très excitant !

Sur le job de ses rêves …

Critique littéraire et écrivain. C’est ce que je suis aujourd’hui, et c’est pour ça que je me suis attelée à réaliser mes rêves.

 Elle ne serait pas là si …

Ah c’est une longue histoire ! Quand j’étais consultante, je commençais à réfléchir à d’autres pistes professionnelles mais sans la moindre idée de ce que je voulais faire. Un soir, en regardant ma bibliothèque, mon compagnon m’a suggéré de faire de la critique littéraire. Je lui ai dit que c’était impossible, infaisable, trop compliqué, peu d’élus, etc…

En fait, c’était mon rêve mais je ne me laissais même pas la possibilité d’y croire tant il me paraissait irréalisable. Ce à quoi il m’a dit : « oui mais si ça te plaît, tu n’as qu’à essayer ». Cette phrase m’a fait l’effet d’un détonateur, une bombe ! Ça a littéralement changé le cours de ma vie : je me suis dit oui, c’est vrai, pourquoi ne pas essayer car j’ai réalisé qu’il valait mieux essayer que de rester dans cette vie à ne rien faire. J’avais pour la première fois quelqu’un qui validait mon rêve et qui m’autorisait à le formuler. J’ai  démissionné de la banque et j’ai quitté le salariat. J’ai travaillé très dur pendant plusieurs années pour réaliser mes rêves. Et surtout, j’ai appris que tout est possible dans la vie, même sans piston, sans argent et sans formation initiale … J’en suis la preuve vivante !

Sur comment elle gère la prise de risque et la peur …

Ah mais la peur est ma meilleure amie ! Bien sûr que l’on a peur, c’est tout à fait normal. C’est une réaction naturelle, il ne faut pas avoir peur de la peur ni croire que ceux qui agissent en sont vaccinés. L’essentiel est d’identifier son origine afin de ne pas la nier et de trouver comment agir avec la peur. On a forcément peur quand on prend des risques, mais ça n’empêche pas de le faire ! Ce qui m’aide, c’est  de transformer la peur en enthousiasme et de savourer à fond ce que je suis en train de faire. À chaque nouveau projet et reconversion, il y a une phase de doute et d’hésitation, bien sûr, c’est le signe que l’on en mesure l’importance.

A propos des réactions de son entourage  …

J’ai perdu des amis qui ne comprenaient pas mes choix mais la bonne nouvelle c’est que j’en ai gagné d’autres ! C’est normal que l’entourage soit surpris et ne comprenne pas, l’essentiel est de concentrer son énergie à rencontrer des personnes qui vous soutiennent et vous motivent.

Sur le meilleur conseil qu’elle ait reçu …

Justement, j’ai reçu des conseils de personnes bienveillantes mais qui n’étaient pas adaptés à ce que je voulais accomplir. Parfois, les gens parlent avec leurs peurs, et leurs conseils sont biaisés, ils reflètent leurs propres peurs. Donc le meilleur conseil que je donnerais est de ne pas jamais suivre le conseil des autres ! Il est essentiel de les écouter pour se faire un avis et prendre sa décision en connaissance de causes. Mais il vous revient de choisir VOTRE voix même si elle va à l’encontre des conseils des autres, même si elle s’éloigne des modèles classiques.

Une journée de Josiane, ça ressemble à quoi ?

Tout dépend de mes projets en cours : tournage, écriture de livre, rédaction d’articles, rendez-vous professionnels, c’est très différent. J’aime le fait de ne pas avoir de journée identique mais le point commun est que le rythme est toujours très soutenu et que je ne m’ennuie pas. Je me lève tôt et j’essaye de me coucher tôt car j’ai compris que le sommeil était la clé : on ne peut pas avoir les idées claires et prendre les bonnes décisions si on manque de sommeil.

A propos de ses plus belles gratifications …

J’ai la chance de ne faire que ce que j’aime. Il n’y a pas un jour où je n’ai pas envie de me lever le matin pour travailler. C’est une vie passion même si elle n’est pas tout le temps rose !

Sur ses rêves pour là maintenant tout de suite …

Il y a plein d’autres projets qui m’attendent autour de la création. Je commence à vendre mes collages et je voudrais créer pour aider les gens à réaliser leurs rêves. La poésie et les collages sont mes deux domaines préférés en ce moment. Et j’ai plein de choses à faire là-dedans !

Un dernier mot Josiane pour toutes celles qui ont envie de sauter le pas et qui n’osent pas …

Tout d’abord, il faut identifier les raisons qui empêchent de le faire. Listez toutes les raisons psychologiques, financières, matérielles, culturelles qui vous empêchent de sauter le pas puis creusez chaque raison pour savoir si c’est une croyance ou pas. Qu’est-ce qui vous empêche réellement de changer ? Qu’est-ce qui vous fait vraiment peur ? Dans ces moments, je fais un flot de pensées qui m’aide à comprendre la peur sous-jacente, c’est miraculeux ! Ensuite, pour passer à l’action, faites-vous aider par un coach si vous en ressentez le besoin, il n’y a aucune honte à ça si on sent que l’on ne va pas y arriver toute seule. Ça a été mon cas l’année dernière et les résultats ont été spectaculaires.

Je conseillerais également de commencer par lancer un projet sur votre temps libre plutôt que de tout quitter du jour au lendemain et risquer d’être déçue ou désemparée. Commencez par tester votre projet en travaillant dessus le soir et le week-end, un peu chaque jour, pour voir déjà si ça vous plaît. Cela permet de rectifier le tir au besoin et de tester aussi sa motivation. Parfois, on a envie de changer de boulot alors que c’est juste l’environnement qui n’est pas adapté, et non le job en tant que tel. Il faut comprendre pourquoi on n’est plus aligné.

Suivre Josiane et découvrir son univers …

Rien de tel que son INSTAGRAM @josiereportedeco. Et ses chroniques pour l’émission TEVA DECO et ses sujets pour My Little Paris, Marie Claire Maison, A Nous Paris, …

Sans oublier le 3 février son livre chez Fammarion. J’ai eu le privilège de lire son manuscrit et ce livre est un bijou de bienveillance, d’optimisme et d’union.

 

 

 

 

Participez

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.