Wellness

5 astuces pour stimuler ses défenses immunitaires.

19 janvier 2023

Lorsque l’hiver s’installe il apporte avec lui le froid, l’humidité et la baisse d’ensoleillement autant de facteurs qui stressent nos organismes et perturbent nos défenses naturelles au moment où nous en avons le plus besoin. Il est donc important de soutenir vos défenses immunitaires. Découvrez mes  5 astuces pour stimuler naturellement votre immunité.

Les défenses immunitaires, c’est quoi ?

Avant toute chose, il est important de comprendre ce qu’est le système immunitaire et comment il fonctionne. Le système immunitaire a pour mission de détruire les cellules anormales de l’organisme. Il le fait par l’intermédiaire de certains globules blancs, appelés les lymphocytes. Pour mener sa mission à bien, il doit reconnaitre les cellules anormales (cellules en cours d’autodestruction spontanée, cellules cancéreuses, agents infectieux comme les bactéries…) afin de les éliminer.

Comment renforcer et stimuler vos défenses immunitaires ?

De bons réflexes quotidiens permettent d’aider à améliorer et renforcer vos défenses immunitaires. Je vous en propose 5 qui vont vous aider à stimuler et renforcer votre immunité de manière simple et naturelle.

1/ Chouchouter votre intestin pour soutenir votre immunité

Saviez-vous que 70% des cellules immunitaires de l’organisme sont fabriquées au niveau de votre intestin ? Eh oui, le microbiote intestinal est notre première barrière de défense, il joue un rôle fondamental dans notre immunité.

De plus, une flore intestinale de qualité permet de bien assimiler les vitamines et les micronutriments nécessaires au fonctionnement d’une immunité normale.

De manière générale, une alimentation variée, colorée et peu transformée est bénéfique pour votre santé et pour l’entretien de votre flore intestinale. Elle permet également de couvrir les besoins journaliers en vitamines, minéraux, oligo-éléments et antioxydants nécessaires au maintien d’une bonne immunité.

Mon conseil pour  pour dorloter votre flore intestinale :

Favorisez les aliments riches en :

  • Pré/probiotiques : les asperges, les poireaux, les oignons, l’ail, l’avoine, les tomates, les bananes,
  • Antioxydants : le poivron, la goyave, le persil, le cassis, le kiwi, les poissons gras, l’huile de tournesol, les noix du brésil, les viandes, les céréales complètes, le thé,
  • Fer : les viandes rouges, les abats, les fruits de mer,
  • Cuivre le hareng, le foie de veau, le cacao,
  • Vitamine A : l’huile de foie de morue, le beurre, le fromage, la patate douce, la carotte, le potiron,
  • Zinc : les produits laitiers, les abats, les fruits de mer, le sésame grillé, …

Offrez à votre microbiote des cures de compléments alimentaires « probiotiques ». Je fais régulièrement des cures de Lactibiane Référence et mon ventre est beaucoup plus plat, mon transit meilleur.

2/ Adaptez votre alimentation pour soutenir vos défenses immunitaires.

Votre immunité passe par votre alimentation. Pour booster votre système immunitaire, il faut adopter une alimentation variée, saine et équilibrée. Privilégiez les plats avec des aliments frais et de saison en laissant au placard les plats transformés et industriels, qui sont généralement riches en ingrédients raffinés, en sel et en matières grasses saturées.

Éliminez le sucre raffiné de votre alimentation. Le sucre est délétère pour notre santé, notre peau et notre silhouette. Fuyez les farines blanches et remplacez-les par des farines semi-complètes, exit les bonbons, sucreries, barres, viennoiseries, gâteaux, … Le sucre déséquilibre notre microbiote et crée des états inflammatoires chroniques portes ouvertes aux maladies de civilisation comme le diabète, les MICI (maladie chronique de l’intestin), …

3/ Le sommeil, votre meilleur atout immunité

Ne vous sentez-vous pas plus vulnérable lorsque vous manquez de sommeil ? Eh oui, le manque de sommeil ou une mauvaise qualité de sommeil sont des facteurs qui peuvent affaiblir vos défenses immunitaires.

Un sommeil réparateur et de bonne qualité est un véritable allié pour aider le système immunitaire à fonctionner de façon optimale. Cela va vous permettre de résister à la fatigue, au stress et de renforcer l’efficacité des lymphocytes T qui jouent un rôle important au sein du système immunitaire.

Mon conseil : prenez le temps de vous créer une routine sommeil car elle favorise le bien-être et améliorer la qualité de votre sommeil. Pour ce faire, il faut se fixer quelques bonnes pratiques à inclure dans votre routine du soir.

  • arrêter les écrans une heure avant d’aller dormir,
  • se doucher une heure avant d’aller se coucher,
  • anticiper sereinement votre journée du lendemain avec une To Do List,
  • se coucher à la même heure,
  • veiller à avoir une chambre fraîche ( je coupe le chauffage dans la mienne)
  • sanctuariser votre chambre à coucher : zéro écran ni appareils électroniques, des couleurs douces ou neutres, …
  • pratiquer le yoga, la cohérence cardiaque ou la méditation avant de dormir, etc.

4/ Pratiquez une activité sportive régulière

L’activité physique régulière présente de nombreux bénéfices pour notre santé et notre système immunitaire. L’’exercice physique a de multiples bénéfices sur notre santé :

  • il donne de l’énergie
  • il stimule notre métabolisme de base et l’incité à brûler des calories
  • il fait circuler les fluides. Et notamment la lymphe dont la fonction est d drainer les toxines et permettre leur élimination
  • il réduit les effets du stress et chasse l’anxiété, des facteurs qui affaiblissent le système immunitaire et le rendent plus vulnérable aux attaques pathogènes.

Si vous n’êtes pas très sportif, il faut commencer par trouver le sport qui vous correspond et qui vous motive. Même si cela doit vous prendre du temps et plusieurs essais c’est une étape indispensable car si vous n’êtes pas motivé par l’activité que vous choisissez elle va vite passer à la trappe. Une fois que vous avez trouvé le sport qui vous fait vibrer, définissez la récurrence et pour cela n’oubliez pas d’écouter votre corps (le but n’est pas de l’abîmer, au contraire !). Vous pourrez augmenter la récurrence par la suite mais commencez doucement pour évoluer au fur et à mesure et ne pas en demander trop d’un coup à votre corps.

5/ Faites le plein de vitamines et de minéraux

Toutes les vitamines et minéraux sont bonnes et nécessaires à votre organisme. Les vitamines A, C, D, E ainsi que le magnésium, le zinc et le fer sont particulièrement importants pour votre système immunitaire.

La vitamine C est un micronutriment essentiel à votre santé.

Elle possède de nombreuses fonctions dans l’organisme et notamment dans le soutien des défenses immunitaires. Son pouvoir antioxydant lui permet d’aider l’organisme à éliminer l’excès de radicaux libres, ainsi qu’à lutter contre les effets du stress oxydatif. L’organisme ne peut pas synthétiser cette vitamine, les apports sont donc uniquement fournis par votre alimentation. Quelques exemples de sources alimentaires riches en vitamine C : goyave, poivron rouge, poivron vert, papaye, kiwi, orange, mangue, brocoli, choux de Bruxelles…

La vitamine E renforce le système immunitaire, stimule la phagocytose (processus de défense cellulaire).

C’est un antioxydant puissant. Elle permet ainsi de protéger de l’oxydation les acides gras polyinsaturés omégas 3, eux-mêmes importants pour le système immunitaire. On la trouve dans l’huile de germe de blé, les graines de tournesol rôties à sec, les noisettes, l’huile de tournesol, l’huile de carthame…

La vitamine A, quant à elle, stimule la production des globules blancs ainsi que des anticorps.

Cette vitamine est indispensable à la vitamine D car un manque de vitamine A ne permet pas à la vitamine D d’avoir son effet immuno-régulateur. Quelques exemples de sources alimentaires riches en vitamine A : les abats de dinde, le foie de bœuf, les abats de poulet, le jus de carotte, les patates douces, les carottes cuites, les épinards, …

Zoom sur la vitamine D

La vitamine D a un rôle connu pour son action sur la fixation du calcium sur l’os. Mais c’est également une hormone immuno-régulatrice. Un manque de vitamine D est associé à une plus grande susceptibilité aux infections. La vitamine D permet d’activer le système immunitaire en stimulant les cellules de défense immunitaire, appelées les macrophages, qui détruisent les agents pathogènes comme les virus ou les bactéries. Notre organisme réagit ainsi plus rapidement en cas d’agression.

La vitamine D fait partie des vitamines pour lesquelles les carences sont fréquentes. Et pour preuve, 9 français sur 10 sont carencés en vitamine D. Cette carence est d’autant plus significative en hiver à cause de la baisse d’ensoleillement.

De plus, les aliments contenant une quantité significative de vitamine D sont assez rares (et ne sont pas aimés de tous). Cela peut expliquer pourquoi la majorité des français sont carencés en vitamine D.

Pourtant, la vitamine D agit comme une hormone au quotidien pour réguler notre système immunitaire et nos défenses naturelles. C’est en hiver que nous en avons le plus besoin, mais sans soleil ni apport alimentaire suffisant, son déficit perturbe notre immunité.

Il peut donc être bénéfique d’effectuer des cures de vitamine D via une supplémentation pour pallier à une éventuelle carence.

Sans oublier les oligo-éléments …

Zinc, magnésium, Oméga 3, sélénium sont des alliés de votre immunité et de votre équilibre émotionnel.

Pensez à complémenter votre routine par des cures de compléments alimentaires, ce sont de bons alliés santé.

Mes favoris pour passer l’hiver :

Vous voilà parez pour l’hiver avec un système immunitaire au top de sa forme !

 

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.