Bouger

Sérénité intérieure, ventre plat, bras sculptés et pêche d’enfer, en un mot faire du yoga

10 octobre 2018
2 femmes en tenue de yoga, faire du yoga

Ah le yoga !!! C’est la discipline vedette du moment, c’est vrai. Les studios se développent à la vitesse de l’éclair, on ne compte plus les applications de yoga ni les tutoriels. Tout le monde en parle, presque tout le monde en fait ou rêve d’en faire. Et à juste titre car c’est une activité hyper vertueuse. Elle change tellement mon comportement que j’ai eu envie de vous en parler aujourd’hui.

Le yoga, c’est quoi ?

A l’origine, c’est une discipline très ancienne qui a pour objectif de développer l’harmonie entre le corps et l’esprit. C’est une science du bien-être au même titre qu’une philosophie de vie que nous pouvons toutes et tous suivre et qui nous apprend à mieux vivre au quotidien grâce à la respiration. La respiration est indissociable du yoga, c’est son essence car elle aide à calmer le mental, à se recentrer, à trouver son équilibre, à créer la connexion entre le corps et l’esprit.

Pourquoi faire du yoga ?

Il permet de conserver une bonne santé physique et émotionnelle. Les séances sont organisées autour de postures, d’exercices respiratoires et de méditation. La pratique régulière du yoga tonifie, sculpte et renforce le corps tout apaisant l’esprit. Après 1 heure de yoga, on se sent détendue, calme et super légère.

Sculpter son esprit pour une concentration en béton

Plus on pratique, plus on apprend à rester focaliser sur une seule chose, à éviter la dispersion tous azimuts qui nous fait perdre du temps et de l’efficacité. Le fait de chercher à aligner son corps, à synchroniser les mouvements avec la respiration, améliore la capacité de concentration.

Booster la confiance en soi

Au quotidien, vous l’avez noté, nous avons une capacité hors norme à nous juger en permanence et à nous dévaloriser. Ce qui peut avoir comme résultat de freiner nos envies d’entreprendre dans de nombreux domaines. La pratique régulière change la perception que nous avons de nous-même. Et il nous apprend à nous aimer telle que nous sommes, à prendre conscience de notre potentiel. Car au départ, on y va avec nos peurs, notre souplesse, notre force et notre détermination. Au fur et à mesure de ses progrès, on prend confiance en soi. Réussir une posture auparavant inaccessible c’est une grande victoire et ça renforce notre confiance et notre estime de nous-même.

Quand après des mois à essayer encore et encore, j’ai réussi à faire le corbeau et à tenir en équilibre sur mes mains, c’était plus qu’une victoire, un sentiment génial de tout est possible.

Etre plus réfléchie

Le yoga permet d’être plus présente, d’avoir l’esprit plus clair. Sur le tapis, on ne peut pas être ailleurs que sur son tapis. Sinon, rien ne marche et o ne peut par exemple tenir aucune posture d’équilibre. Cet entrainement à la présence a pour effet de calmer le mental dans la durée. Résultat, nous sommes plus positives et nous faisons de meilleurs de choix car nous ne sommes plus guidées par la peur.

Un corps fort et musclé en profondeur

 Le yoga permet de développer sa force. Il aide à construire la masse musculaire. Ce faisant, il nous aide à devenir plus résistante et plus puissante. Le yoga insiste sur les muscles profonds et permet de développer une force homogène sur l’ensemble du corps. Il accroît l’endurance musculaire, assouplit et renforce les articulations.

Un corps modelé et tonique grâce au travail sur les muscles profonds. Le yoga fait travailler la totalité des muscles du corps en douceur. Les muscles au fil des postures se renforcent, s’allongent et se galbent.

Des bras fermes et des épaules dessinées car de nombreuses postures se font en appui sur les mains et mobilisent l’ensemble du haut du corps.

Un dos en béton.

Des abdos de dingue et un ventre plat. Les nombreuses postures de gainage et d’équilibre raffermissent la sangle abdominale.

Des fesses d’acier.

Une belle allure et une souplesse à toutes épreuves

Vous l’avez compris, le yoga développe l’équilibre via le renforcement des muscles stabilisateurs et de postures dont nos abdominaux. Résultat, nous nous tenons plus droite, épaules baissées, cou dégagé, colonne étirée, … et nous avons ainsi un joli port de tête …une allure de reine.

Et, en vrai, on fait comment ?

On commence par apprendre à RESPIRER. C’est la clé du yoga car tous les mouvements  découlent. Respirer permet d’enchaîner les postures avec fluidité, aide le mental à se détendre et permet de relâcher les tensions physiques et nerveuses. La respiration permet d’aligner le corps avec l’esprit. Et ce n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser.

Comment bien respirer ?

Il faut synchroniser les mouvements avec la respiration. Les mouvements d’auto grandissement du corps se font sur des inspirations et tous les mouvements de relâchement se font sur des expirations.

Puis on apprend à placer son corps.

Les alignements sont super importants. Les genoux doivent être à l’aplomb des chevilles en veillant à ce que les chevilles ne partent ni vers l’intérieur ni vers l’extérieur ni vers l’avant.

Avoir une bonne emprise sur le sol avec les pieds. On pratique pieds nus et surtout on utilise toute la surface des pieds pour se ventouser au sol. Les pieds sont nos fondations. Ils nous ancrent au sol et nous donnent notre équilibre. Debout les pieds doivent être à l’aplomb des os des hanches.

Relâcher les épaules. Elles doivent être basses et éloigner des oreilles et les omoplates doivent être serrées l’une contre l’autre.

Allonger la colonne vertébrale. Le dos ne doit pas être arrondi ni affaissé. L’idée est d’étirer la colonne vertébrale depuis la nuque jusqu’au bas du dos.

A quel rythme pratiquer ?

Pour progresser et bénéficier des effets physiques et émotionnels du yoga, il est idéal d’en faire 2 à 3 fois par semaine . Vous pouvez très bien mixer de la pratique individuelle chez vous grâce aux applications ou tutoriels de yoga et des cours collectifs avec un professeur.

L’assiduité et la persévérance sont clés pour voir les bénéfices sur sa silhouette.

Comment choisir son yoga ?

Certes l’offre est pléthorique et on s’y perd un peu. En fait, il faut essayer jusqu’à trouver l’enseignante qui vous convient et le type de yoga qui vous fait du bien, où vous êtes contente d’aller au cours. Moi j’ai opté pour le YOGA KUNDALINI que je pratique avec la très inspirante ANNE BIANCHI à Satnam Montmartre. Ses cours sont de merveilleux et très intenses moments de ressourcement intérieur et de travail corporel. Ils me stimulent bien au-delà de la pratique. Je lui suis donc fidèle car j’aime la façon dont elle nous guide et dont elle me fait progresser.

Récemment, j’ai décidé de me lancer en complément dans le yoga  Vyniasa. Je regarde qui sont les profs dont mes copines parlent. Quel genre de yoga elles pratiquent et j’essaye jusqu’à trouver chaussure à mon pied. Les salles se développent à toute vitesse et l’offre est super variée. Difficile ne pas trouver un cours qui nous plaise. Sachant que pour moi il y 2 critères simples : ne pas être trop loin de chez moi je dois pouvoir y aller à pied idéalement et avoir le fit avec l’enseignante ou l’enseignant. N’hésitez pas à pousser la porte d’une salle et à demander conseil, à lire aussi sur les différents yoga.

Les idées fausses sur le yoga.

« c’est réservé aux vegans et aux mangeurs de graines »

Rassurez-vous, vous n’êtes pas obligé de boire du lait végétal, de devenir adepte du tofu et des graines, de porter des vêtements en fibres naturelles … Vous faites comme bon vous semble et vous n’êtes pas obligé de changer tout votre mode de vie parce que faites du yoga. Ce qui peut vous arriver, c’est que de vous-même plus vous ferez du yoga, plus vous mangerez sain car vous serez davantage attentive à ce qui est bon pour vous en général.

La nourriture est le carburant de votre corps. Plus elle est saine et équilibrée, plus votre corps vous en remercie et fonctionne bien.

« c’est un truc de vieux, pas physique »

Alors là, tout faux. Le yoga peut être super physique et vous donnez des courbatures pendant quelques jours. Tout dépend du type de yoga que vous choisissez. Certains cours de vinyasa et de hashtanga demandent une vraie préparation physique et mentale pour tenir les postures dans le flow (c’est-à-dire le rythme) avec fluidité et grâce.

« je ne suis pas assez souple et pas assez mince »

La souplesse peut s’acquérir avec la pratique régulière des postures et des respirations. Rien ne sert de forcer au départ. Il est certain qu’au début il est impossible de réaliser certaines positions qui relèvent de la contorsion et de la magie pour certaines. Ce n’est pas grave. Ça prend du temps. Les postures inversées par exemple demande des heures voire des années de pratique mais cela n’empêche pas de suivre un cours de yoga car le professeur donne souvent des alternatives de postures pour les débutants ou pour celles qui ont des fragilités physiques les empêchant de faire certaines postures. Moi par exemple, j’ai des cervicales super fragiles. Donc je ne fais aucune position sur la tête. Et cela ne m’empêche nullement de pratiquer plein d’autres postures.

Quant à la corpulence, elle n’est en rien une gêne si ce n’est dans sa propre tête.

Alors, à vos tapis, en groupe ou en solo, pratiquez, pratiquez, c’est addictif et tellement agréable de se sentir plus forte, plus belle, plus musclée de l’intérieur et à l’extérieur. Et en plus, on a la pêche et la banane car le yoga est bien plus qu’un sport ou une activité physique. C’est un style de vie qui fait circuler l’énergie vitale. Et c’est un très précieux allié du bien être et du bien vieillir … bref un super bon investissement.

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.