Bien-être

Se régénérer, se faire du bien.

1 avril 2019

Notre corps est notre bien le plus précieux. Il a tout en lui pour fonctionner à merveille. Sauf que souvent on ne l’écoute pas vraiment et on a pas toujours une hygiène de vie tip top. Alors, notre corps s’encrasse et il n’arrive plus à s’auto régénérer. Résultat, on se sent fatiguée, on a mauvais mine, on manque d’énergie et d’entrain. Et si on ne fait rien, notre corps s’encrasse de plus en plus et laisse l’inflammation s’installer. Quand elle devient chronique, notre santé peut en pâtir sérieusement. C’est la raison pour laquelle notre corps a besoin lui aussi de grands ménages réguliers. D’un reset pour relancer le processus de régénération et ne pas laisser cet encrassement s’installer.

Se régénérer, qu’est-ce que cela veut dire en vrai ?

Tout simplement rétablir l’équilibre c’est-à-dire à la fois éliminer les toxines de son corps et le régénérer avec des vitamines, minéraux, probiotiques et antioxydants.

Pourquoi éliminer les toxines ?

A la base, notre corps est prévu pour bien fonctionner à condition de respecter 2 grands principes :

  • ne pas être encombré de toxines qui empêchent certaines réactions métaboliques de se passer correctement dans nos cellules
  • et avoir chaque jour la bonne dose de nutriments essentiels au fonctionnement de nos cellules.

Or nous savons tous qu’il est aujourd’hui difficile avec l’environnement dans lequel nous vivons d’éviter les toxines dangereuses pour notre corps (pesticides, substances chimiques, perturbateurs endocriniens, …)

C’est la raison pour laquelle notre corps a besoin d’aide pour renforcer ses capacités de détoxification naturelles sachant qu’avec l’âge, les fonctions digestives et hormonales ont tendance à se ralentir ce qui n’aide pas à la régénération des cellules.

En clair, la détoxification implique l’élimination des substances toxiques et dangereuses qui ont comme terrain de prédilection les tissus du foie, des reins, du système lymphatique et du côlon.

Aucune régénération ne sera possible sur un organisme rempli de toxines. Cela ne servirait à rien.

C’est pourquoi la première étape de tous processus de régénération est d’aider le corps à se débarrasser de ses toxines ou dit plus simplement de nettoyer son corps.

La détoxication, comment faire ?

Pour être efficace, la détoxication du corps associe plusieurs techniques complémentaires sur une période de 1 à 3 semaines.

Le jeûne :

Techniquement, le jeûne consiste, sur une durée déterminée, à renoncer à ingérer de la nourriture solide pour privilégier l’absorption de liquides type eau, infusions, bouillons. Il stimule la capacité d’auto guérison du corps et plus précisément il provoque l’autophagie c’est-à-dire un processus d’élimination des corps ou substances indésirables dont les toxines qui ont pu pénétrer dans les cellules.

Il a donc une action détoxinante importante qui renforce les défenses immunitaires de l’organisme. Ainsi, nous gagnons en vitalité et bien-être tout en ralentissant le processus de vieillissement. Le jeûne peut donc être considéré comme une technique anti-âge.

En pratique comment faire ?

Il existe plusieurs types de jeûnes :

  • La version courte soit 16h pendant lesquelles on ne mange rien de solide et on s’hydrate avec de l’eau et/ou des infusions en évitant le thé et le café. 16H cela revient à arrêter de manger après le déjeuner et ce jusqu’au petit déjeuner soit supprimer le repas du soir et toutes les collations de l’après-midi. A pratiquer une fois par semaine ou tous les 15 jours.
  • La version 24h pendant laquelle on met son organisme au repos pendant toute une journée en remplaçant les 3 repas par des infusions, bouillons et de l’eau. A pratiquer une fois par semaine ou tous les 15 jours.
  • La version thérapeutique sur plusieurs jours à pratiquer accompagné par des professionnels du jeûne et encadré dans une structure type clinique Buchinger, centre de la Pensée Sauvage, …

La cure détox        

 Le principe est assez simple. On supprime durant la détox (3 jours idéalement) le lait et tous les produits laitiers (fromage, beurre, yogourt), le sel, le vinaigre, la viande et les œufs, le sucre, miel et aspartame, le café et les jus de fruits.

Au réveil, avant toute chose, on réchauffe son système digestif avec une eau citronnée tiède. On attend 15’ pour prendre son petit-déjeuner.

Je vous propose la détox que j’ai apprise chez Henri Chenot à Mérano en Italie durant les cures de détoxinations que j’essaye de faire tous les ans.

  • Petit déjeuner : 2 fruits de saison ou salade de fruits frais (250gr) + thé vert
  • Déjeuner : 1 fruit de saison (à consommer en premier) + 1 crudité ou salade de saison assaisonnée de huile d’olive et citron + riz basmati ou complet (50gr à cru + huile d’olive) 
  •  Dîner : légumes cuits à la vapeur ou grillés avec huile d’olive & herbes fraîches + riz basmati ou complet (50gr)
  • Tisanes à volonté toute la journée.
  • A faire 1 fois par mois idéalement.

Les massages

 Ils favorisent la micro circulation sanguine et lymphatique, ils stimulent le nettoyage intercellulaire et booste l’élimination des toxines, ils fortifient le système immunitaire et tonifie les intestins.

Il existe une variété infinie de massages mais pour ce qui est des massages thérapeutiques à vocation de détoxination privilégiez le drainage lymphatique manuel.

Les vertus du drainage lymphatique manuel.

Il est particulièrement efficace pour le nettoyage intercellulaire.

Tout simplement car la lymphe est des piliers de notre système immunitaire. Responsable du nettoyage de nos cellules, elle nous protège contre les virus et les corps étrangers. Elle est un des piliers de nos fonctions naturelles d’élimination.

C’est un massage délicat car la lymphe doit être manipulée avec beaucoup de précautions. Choisissez un kiné formé à la méthode Volder, l’inventeur de ce massage.

Le massage s’effectue en 2 temps :

  1. l’ouverture des points pour libérer les toxines par des pressions circulaires, lentes et régulières sur la peau.
  2. le pompage pour activer la circulation de la lymphe par des mouvements alternant pression et dépression.

Les massages manuels profonds.

Je veux parler de tous les massages manuels qui désengorgent les tissus par rétablir une bonne circulation veineuse et lymphatique. Généralement issus de la technique du palper rouler, ils permettent de :

  1. drainer et d’améliorer le retour veineux et lymphatique,
  2. déstocker les cellules graisseuses
  3. renforcer la tonicité de la peau par une action sur la production d’élastique et de collagène.

J’aime bien les massages de Anne Calli et ceux de Martine de Richeville.

L’hydrothérapie du colon

 En complément du drainage lymphatique manuel, le drainage du colon permet de nettoyer le gros intestin de l’intérieur pour le débarrasser des toxines et déchets accumulés. La sensation de bien-être et de légèreté est immédiate, le ventre est plat, la peau est plus rose, … on respire mieux et on se sent mieux.

Comme pour le drainage lymphatique manuel, cet acte est à pratiquer chez des professionnels de santé formés et reconnus. C’est un acte médical à pratiquer si votre médecin considère que c’est bon pour vous.

L’exercice physique avec sudation

C’est une des clés de voûte de la santé et de la jeunesse.

L’âge n’a pas les mêmes prises sur un corps tonique, musclé, oxygéné et habitué à bouger. Le sport maintient votre métabolisme en action et l’incite à consommer de l’énergie et donc à brûler des calories.

La sueur est importante pour éliminer les toxines. Et la graisse du corps est un des principaux lieux de stockage des toxiques et polluants que l’on souhaite éliminer.

Alors n’oubliez pas de pratiquer des activités cardio qui vont stimuler votre métabolisme.

Choisissez-les en extérieur ou en salle peu importe mais suez le plus souvent possible !!!

Et n’oubliez pas que le sport relance la production de quasiment toutes les hormones qui ont tendance à se déréguler avec l’âge.

Une fois le corps nettoyé de ses toxines, il peut se régénérer à l’aide de vitamines, minéraux, probiotiques et antioxydants.

La régénération, mode d’emploi.

L’objectif de la régénération est d’optimiser les apports en nutriments essentiels afin que toutes les fonctions cellulaires puissent s’effectuer correctement.

Et comme la plus grande partie de nos défenses naturelles se situent au niveau des intestin, c’est sur le rééquilibrage de l’écosystème intestinal que l’on va se concentrer en mangeant sainement et en faisant des cures de probiotiques au moins 2 fois par an.

Les règles de l’alimentation régénérante.

1. Mangez moins et lentement

La restriction calorique est notre allié santé et longévité. Prenez l’habitude de diviser par 2 votre assiette et éviter de vous resservir. Manger lentement et mastiquer cela va améliorer l’assimilation des nutriments, la digestion et l’équilibre de la flore intestinale. Plus vous mastiquez, meilleure sera la satiété, votre meilleure allié pour garder une silhouette et une taille fines.

2. Privilégiez les aliments naturels et peu cuits

C’est à dire les aliments naturels, frais, riches en nutriments et en enzymes pour recharger notre organisme. Autrement dit, les fruits, les légumes et les légumineuses. Car ils apportent tous les nutriments nécessaires à notre santé, des fibres alimentaires et des antioxydants qui luttent contre le vieillissement. Et gardez en tête qu’ajouter des bonnes graisses après la cuisson des légumes c’est à dire des huiles vierges et crues facilite l’absorption des vitamines liposolubles (A,D,K,E) et de certains antioxydants. Eviter le plus possible la nourriture industrielle surchargée en sucres cachés, en acides gras trans et en sel.

3. Eliminez le sucre.

C’est une véritable drogue qui a des effets dévastateurs sur notre insuline, notre pancréas et notre foie. Et souvent, nous associons sucre et plaisir, sucre et sensation de bien-être. Le cercle infernal s’enclenche car le sucre est addictif et appelle le sucre.

Pourquoi ?

Quand nous ingérons un aliment sucré, c’est tout un schéma chimique qui se met en place favorisant une association au bien-être. En effet, le pancréas en sécrétant de l’insuline, permet de faire pénétrer le sucre dans la cellule et ainsi il favorise la pénétration du L- tryptophane au niveau du cerveau. Cet acide aminé s’y change en sérotonine, un neurotransmetteur qui crée une sensation de bien-être. Dis de façon plus simple, quand on a une baisse de moral ou un coup de stress, l’organisme tente de nous aider à remonter la pente en fabricant de la sérotonine. Et pour ça, il a besoin de sucre. D’où notre envie d’en prendre pour se faire du bien.

Le sucre est addictif.

En cela il s’apparente à une drogue. Car, plus les sucres sont nombreux, plus le pancréas travaille, faisant descendre la glycémie parfois brutalement. D’où une hypoglycémie responsables de fringales qui poussent à reprendre du sucre. Et là, le sucre appelle le sucre et le cercle infernal commence. Résultat, la plaquette de chocolat a disparu, sans parles des petits sablés ou des macarons.

4. Limiter les glucides

Et choisissez plutôt les glucides à index glycémique bas c’est à dire ceux qui ne font pas monter le sucre dans le sang trop rapidement. L’index glycérique (IG) est le pouvoir sucrant d’un aliment. Plus il est bas, meilleur il est pour la santé et la silhouette. Les IG hauts épuisent le pancréas qui doit alors faire baisser la glycémie en sécrétant rapidement de l’insuline. A terme, cela peut conduire à la résistance à l’insuline quand le corps ne réagit plus bien à l’insuline. Cela peut conduire à l’obésité ou au diabète. Par ailleurs, l’insuline favorisant l’inflammation, il n’est vraiment pas recommandé de trop la stimuler.

5. N’oublier pas les protéines.

Les protéines sont indispensables à notre métabolisme. Elles participent de la régénération de nos muscles entre autres. Alors, on alterne protéines animales (poissons et volailles de préférence) aux protéines végétales (quinoa, tolu, légumineuses, …).

6. Epicez, épicez, épicez …

Les aromates, les fines herbes, les épices ont des super propriétés antioxydants, digestives, désinfectantes, anti-inflammatoires, anti-glycantes, … Les meilleures sont le curcuma, le basilic, le gingembre, le curry, l’ail, le thym, le romarin, la coriandre, la cannelle, la cardamome, le cumin, le persil, …

Les compléments alimentaires et les vitamines

Ils sont utiles pour compléter en nutriments essentiels notre alimentation dont la qualité ne nous délivre plus les vitamines, minéraux, acides aminés ou acides gras insaturés dont nous avons besoin quotidiennement.

Mais là, assurez-vous de prendre les compléments alimentaires et/ou vitamines dont vous avez vraiment besoin en fonction de vos carences réelles et non fantasmées.

Donc la première étape c’est le bilan sanguin qui vous servira de base de discussion avec votre médecin, naturopathe, homéopathe, … On fait vérifier :

  • magnésium
  • zinc
  • fer
  • sélénium
  • vitamine A,C,E,D
  • oméga 3 de type DHA et EPA

Impossible de parler de régénération et d’anti-âge sans les antioxydants.Ils sont essentiels à notre longévité car ils luttent contre un phénomène lié au vieillissement : l’oxydation. L’offre est tellement vaste qu’il est difficile de se repérer seul et plutôt que de faire des mélanges pas très efficaces, faites-vous aider par votre pharmacien et/ou votre médecin.

Le sommeil.

Il est essentiel au corps pour se reposer et se régénérer. Pendant que nous dormons, il y a tout un travail de reconstruction et de nettoyage qui se fait à condition que notre sommeil soit suffisamment long et de qualité. Notre corps travaille à l’élimination des déchets. Le foie en particulier et les intestins travaillent sous l’influence du système parasympathique qui est plus actif quand on dort. Notre métabolisme tout entier est impacté par la qualité de notre sommeil et en premier lieu notre système hormonal et endocrinien.

Alors, on dort et on respecte les règles d’or du sommeil.

  • une chambre fraîche, sans bruit, sans électronique et le noir le plus profond possible
  • l’arrêt de la lumière bleue des ordinateurs, tablettes et téléphones au moins 2 heures avant de se coucher
  • un dîner léger et le plus tôt possible
  • pas de sport le soir
  • un moment de détente pour soi où on nettoie son esprit de sa journée et où on calme son mental, la sophrologie, la relaxation et la méditation sont des aides précieuses au sommeil de qualité.

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.