Healthy living

Pourquoi les régimes ne marchent pas ?

9 juillet 2018

Les régimes ne marchent pas car ils sont basés sur la privation, la culpabilisation, la frustration, … bref plein de « ion » qui ne rendent pas très heureux. Parce que chaque journée de régime implique une lutte contre la faim et pour garder le contrôle de soi. Quoi de plus frustrant ? Toutes les études sur le long terme montrent que seuls 2% des personnes au régime réussissent à perdre du poids de façon significative (10 kilos ou plus) pendant plus de 2 ans.

Que faire pour se débarrasser des kilos en trop ?

Pour vraiment perdre du poids et que cette perte soit réelle et durable, elle doit vous satisfaire. Cela veut dire arriver à rééquilibrer les signaux de faim dans le corps pour que les envies de nourriture deviennent des alliés et non plus des ennemies. Et là, pas d’autres choix que de faire confiance à son corps qui est le mieux à même de dire ce dont il a besoin. Facile à dire mais quand pendant des années on a entretenu une relation de méfiance avec lui, il y a un travail de fond à faire pour rétablir la communication entre le corps et l’esprit. Et même si c’est difficile et parfois douloureux, le plus vite on en prend conscience, le plus tôt on se libère du cercle infernal de la bataille des kilos, des promesses farfelues des régimes à la mode, de l’insatisfaction chronique vis-à-vis de soi, …

Pourquoi mange-t-on trop ? ou mal ?

La faim est un puissant message que le corps envoie au cerveau. Normalement, quelqu’un qui vient de manger ne peut avoir faim. Mais c’est sans compter la sensation de faim qui peut prendre le dessus alors même que le besoin de manger n’existe pas. Pour cesser de trop manger, il faut changer cette sensation. Or dans l’acte de manger s’expriment l’image que nous avons de nous-même, nos habitudes, conditionnements et souvenirs. Notre esprit est donc la clé de la perte de poids. Quand l’esprit est satisfait, le corps cesse de vouloir surconsommer. La première étape de la perte de poids c’est donc de trouver ce qui nous comble à la fois dans notre corps et au plus profond de notre esprit. La nourriture n’est pas l’unique réponse. Et lorsqu’on arrive à se remplir de satisfactions autres que la nourriture, de joie, d’amour, de compassion, de sérénité, quand on arrive à développer la conscience de soi, alors la nourriture cesse d’être un problème ou une obsession.

Pour perdre du poids durablement, il faut donc se remplir… mais pas de nourritures. Car c’est quand nous ne sommes pas comblées que nous mangeons pour compenser un manque – de réconfort, de sens, d’amour, de relations, de sécurité affective et/ou matérielle, … ce sont nos émotions qui nous poussent à nous sentir affamées et donc à manger. Manger nous rassure et nous donne alors l’impression d’être remplies.

Cesser d’être obsédée par notre corps et ses défauts…

… ou plutôt notre idéal de corps et s’installer ainsi dans le cercle vicieux de la déception et de la frustration. Parce qu’en fait nous créons notre corps avec toutes nos pensées conscientes et inconscientes, toutes les histoires que nous lui avons fait vivre, tous les messages que nous lui envoyons et soyons honnêtes toutes les pensées négatives dont il est quasi en permanence l’attention. Or saviez-vous que notre corps a la capacité de se renouveler en quasi-totalité une fois par an !!!On peut donc facilement le reprogrammer si on sait lui envoyer des messages positifs, des directions claires et qu’on s’y tient.

Et pour ce faire on commence par …

… Se demander toujours en premier « de quoi j’ai faim ? »

Avant d’ouvrir la porte du frigo, de vous resservir du dessert ou de pousser la porte de la boulangerie, observer vos déclencheurs de la faim, ils sont riches d’enseignements et ils vont vous aider à gérer vos impulsions : vous avez faim de nourriture ? vous voulez remplir un vide émotionnel ? vous voulez remplir un vide dans votre esprit ? dans votre âme ? Toutes ces questions méritent réponses et elles vont vous aider à prendre conscience de quoi votre faim est l’expression.

Le corps ressent tout ce que nous essayons d’enfouir ou de cacher. Il est la mémoire physique de notre histoire et de la façon dont on l’a vécue jusqu’à maintenant. Les kilos en trop représentent certainement des expériences désagréables : frustration, stress excessif, anxiété, insécurité, … Si le corps incarne notre histoire, il va nous falloir la changer pour changer notre corps. Souvent quand on a des kilos à perdre, on tourne en boucle avec des messages négatifs qui nous donnent l’impression d’être coincées.

Commencez par remplacer les pensées négatives et anciennes par des pensées nouvelles positives. Ainsi par exemple, au lieu de vous dire « c’est de ma faute si … », dites-vous « peu importe de qui c’est la faute, je préfère concentrer mon énergie à trouver une solution ».

Puis, cherchez à être conscient de ce que vous êtes en train de faire c’est-à-dire à être centré sur ce que vous ressentez dans votre corps. Tout ne passe pas toujours et uniquement par le cerveau. Et même si nous avons tendance à penser que tout peut être contrôlé par le mental, n’oublions pas que le ressenti d’une peur, d’une angoisse, d’un stress, d’un sentiment ou d’une émotion est d’abord corporel avant d’être mental. Quand vous mangez soit vous avez conscience de ce que vous faites, soit vous êtes ailleurs et alors vous avalez la nourriture sans vous en apercevoir, ce qui ouvre la porte aux excès et donc au surpoids.

Invitez la conscience dans votre vie. Elle vous permettra de contrôler vos sentiments heureux ou malheureux. Écrivez votre manifeste de la conscience sous forme de souhait du type « je veux me sentir légère, joyeuse et pleine d’énergie », « je veux vivre dans le bien-être », « je veux faire la paix avec mon corps », … Développer sa conscience c’est retrouver la liberté de choisir ce que nous voulons plutôt que ce que le passé ou nos habitudes nous imposent.

De multiples options s’offrent à vous si vous décidez de prendre le chemin de la conscience. La méditation en est un tout comme le Pilates ou le Yoga... Essayez, testez jusqu’à trouver la bonne route, celle qui fonctionne pour vous.

Et pour finir, 7 petites astuces pour manger en conscience et vous alléger !!!

  1. Mangez quand vous avez faim uniquement. Soyez attentif à votre faim et ressentez là pleinement.
  2. Choisissez une ambiance sereine autour de la table sans TV ni ordinateur ni smartphone
  3. Commencez par une demi-portion. Quand vous avez terminé, ne vous resservez pas tout de suite. Attendez un peu et si vous pensez avoir encore faim, buvez un peu d’eau, son effet peut être magique sur la sensation de satiété
  4. Soyez attentif au goût des aliments, mastiquez lentement, dégustez.
  5. Privilégiez les aliments amers réducteurs d’appétit versus les aliments gras et salés qui le stimulent. Avant de vous jeter sur le saucisson de l’apéro, prenez un verre d’eau pétillante parfumé de citron vert et attendez un peu.
  6. Si vous commandez un dessert, et c’est mieux de ne pas le faire surtout le soir, faites-vous servir une demi-part ou bien partagez le avec quelqu’un
  7. Levez-vous de table avec l’estomac rempli au 2/3 et profitez de cette sensation de légèreté tellement agréable.

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.