Mood of the day

Poser ses intentions pour 2019.

4 janvier 2019

Chaque début d’année, le rituel est assez identique. On fait des vœux. On prend de bonnes résolutions, on se fixe des objectifs pour l’année qui arrive, on décide de ce que l’on va changer dans sa vie… Un peu par réflexe, surtout par habitude. Et aussi parce que tout le monde le fait et que tous les magazines nous inondent d’articles en ce sens.

Vous remarquerez, qu’en général, rien de tout cela ne tient bien longtemps. Et c’est assez normal, car derrière ces vœux il y a comme une croyance magique qu’à partir du moment où ils sont énoncés, ils vont se réaliser.

Et non, c’est une erreur d’interprétation du fonctionnement des prophéties auto-réalisatrices.

Comment ça marche ?

Pour créer un flux énergétique à la hauteur de ce que nous voulons voir advenir, il est clé de poser des actes à la hauteur de nos ambitions, de comprendre et de réunir les conditions nécessaires pour accueillir les changements que nous demandons, que nous appelons. Et ce au plus profond de nous-même.

Ne jamais sous estimer le pouvoir du mental.

Si dans nos vœux, nous nous focalisons uniquement sur des objectifs matériels et que notre énergie, notre corps et notre esprit ne sont pas alignés avec nos rêves, le miracle ne se produira pas. Car, nous devons ressentir au plus profond de nous-mêmes ce que nous souhaitons vivre, changer.

J’ai appris au cours des enseignements de yoga Kundalini que je suis avec la si lumineuse Anne Bianchi, la règle de conduite prescrite par Yogi Bhajan, le fondateur du yoga Kundalini. Pour avancer sur notre chemin de la vie, nous avons besoin de Désir, de Discipline et de Direction.

Et cette règle est une merveilleuse règle de conduite quand on y réfléchit bien.

Et elle permet de comprendre pourquoi plutôt que de faire des vœux, il est plus juste de poser ses intentions.

Poser ses intentions.

C’est définir le plus finement possible et en conscience comment nous souhaitons orienter notre vie, nous faire du bien, prendre soin de nous et des autres, sans jugement, avec le cœur et de la bienveillance. Pas juste établir une liste de souhaits ou énumérer ce que nous voulons obtenir. Mais chercher à décrire comment nous voulons nous sentir dans la vie, quelles sont nos aspirations, quels actes devront les accompagner.

Qu’est-ce qui compte vraiment pour nous, là maintenant ? Qu’est-ce qu’on identifie au fond de soi comme essentiel ? Par quoi sommes-nous animées ? Quelle direction s’impose ? Et par direction, il faut entendre aspiration, celle qui donne un sens à chaque instant qui passe, à chaque effort que nous faisons. Celle qui permet de laisser de côté les activités qui ne sont pas constructives pour nous.

Alors, seulement, nous créons une énergie positive capable d’accueillir le changement.

Et nous pouvons être en confiance, lâcher prise et écouter notre cœur. Suivre notre intuition, notre Vérité et tout naturellement les synchronicités se mettront en place, nous aidant à devenir ce que nous souhaitons être.

Comment poser ses intentions ?

C’est un exercice que l’on peut pratiquer quotidiennement et pas seulement en début d’année. L’intention se pose au présent, comme si vous étiez déjà dans la situation que vous souhaitez. Ce n’est pas un exercice super facile. Il demande un peu d’entraînement.

Pour m’aider, je commence par me poser des questions.

  • Comment ai-je envie de vivre cette nouvelle année ?
  • Comment j’ai envie de me sentir ?
  • Quelle émotion ai-je envie de ressentir ?
  • De quoi ai-je envie de me débarrasser ? une habitude aliénante, des pensées/personnes toxiques, des émotions désagréables ?

Ensuite, je pense aux actes, actions, gestes concrets qui permettent de matérialiser mes intentions. En gardant toujours comme “guide ligne” la bienveillance, la gratitude, la conscience de ses capacités et de ses ressources, en évitant au maximum le poison du jugement. Bienveillance, gratitude, conscience sont des lignes de force majeures pour conduire nos actions. Elles ont un pouvoir énergétique phénoménal car elles partent du cœur.

Une fois vos intentions posées, dirigez votre énergie dans les actions que vous allez faire, décidez d’agir, mettez-en place toutes les conditions nécessaires pour qu’elles se réalisent. Car, rien n’arrive par miracle.

En pratique ?

Ne multiplier pas trop les intentions. Définissez-en entre 3 et 5 pour l’année de façon claire et précise et répétez-les souvent à voix haute.

  • Cela peut faire partie d’un rituel matinal quand vous êtes au calme au moment de votre Miracle Morning rituel ou le soir avant de vous endormir
  • Vous pouvez aussi les noter dans un carnet qui vous accompagne et les relire dès que vous êtes seules et tranquilles
  • Les écrire sous forme de lettre de souhait
  • Ou les visualiser sous la forme d’un “vision board” ou d’une “mind map” que vous gardez sous les yeux, …

Accepter, Accueillir, Remercier

Quand vous aligner l’énergie de votre corps à la matérialisation de vos rêves, alors vous créez un climat de confiance, de sécurité et de joie. Vous êtes en état de réceptivité. Vous pouvez lâcher prise sur votre mental, écouter votre intuition et ressentir ce qui est bon pour vous. L’énergie ainsi libérée vous permettra de mobiliser les forces dont vous avez besoin pour obtenir ce que vous souhaitez. C’est le pouvoir de l’intention.

Et n’oubliez pas de remercier tous les jours pour ce que vous avez vécu. Moi, j’alterne le carnet de gratitude que je remplis le soir avant d’aller me coucher ou tout simplement quand je n’ai pas envie d’écrire, je me remémore tout ce qui m’est arrivée de positif dans la journée. Henri Chenot, fondateur de la cure de détoxination à Mérano, se remémore tous les soirs avant de dormir sa journée. Il s’attribue avec bienveillance une note, entre 0, 1 et 2 pour chacune de ses actions. Cela lui permet de faire un nettoyage de son cerveau et ainsi d’éviter les réveils nocturnes dûs aux ruminations de Mental FM.

Garder en mémoire que les intentions que nous posons sont notre boussole intérieure. Elles nous permettent d’approfondir notre connaissance intérieure, de rester concentrées sur ce qui est important, de nous aider à faire le tri entre les envies passagères et nos désirs profonds. C’est la raison pour laquelle il faut prendre un peu de temps pour les poser ses intentions. Ce n’est pas juste une liste de courses que l’on fait sur son téléphone portable dans la queue du cinéma.

Posez-vous quelque part, autorisez-vous ce moment d’introspection surtout en début d’année, quand on a une immense page vierge devant soi qui scintille et nous appelle.

Poursuivez votre lecture !

2 Commentaires

  • Répondre Valérie 14 janvier 2019 at 17:53

    Bonjour, quel bel article! Loi d’Attraction, Wayne Dyer …. En parfaite synchronicité avec le Défi des 100 Jours de Lilou Macé que je commence aujourd’hui! Merci car “poser” ses intentions pour 1 jour, 100 jours ou 1 année ce n’est pas simple quand on n’a pas l’habitude!

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 15 janvier 2019 at 08:46

      Bonjour, merci beaucoup de votre retour sur mon article. Je vais aller voir le Défi des 100 jours que je ne connais pas. Très belle journée.

    Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.