La peau

Pourquoi notre peau aussi a besoin de vitamine C ?

23 avril 2019

La vitamine C, c’est la vitamine de l’éclat et de la fraîcheur du teint. L’actif phare de la peau parfaite. Un antioxydant naturel qui aide la peau à lutter contre le vieillissement. La vitamine C est championne pour éclaircir le teint, repasser les traits fatigués, redensifier le derme, piéger les radicaux libres, lisser significativement le grain de peau, … Elle fait partie des indispensables de tout protocole anti-âge à tous les âges.

Le corps humain ne produit pas de vitamine C. Il s’appuie sur l’alimentation et les applications topiques pour s’en procurer. Malheureusement, à peine 1/3 de la vitamine C que nous absorbons est disponible pour notre peau. La faute à la pollution, une alimentation carencée en fruits et légumes, le soleil, l’alcool, le tabac, …

Et pourtant, c’est la vitamine essentielle à la qualité de la peau, à sa luminosité, à sa fraîcheur et à sa tonicité.

Comment agit la vitamine C au niveau de la peau ?

Elle stimule la synthèse de collagène, responsable de la fermeté et de l’élasticité de la peau. Elle diminue la production de mélanine responsable des taches brunes et éclaircit le teint.

En synergie avec la vitamine E, elle neutralise les radicaux libres générés par le stress, les UV, le tabac, la pollution, …

Elle booste l’éclat de la peau en améliorant la circulation sanguine.

Un rôle protecteur et stimulateur.

Appliquée directement sur la peau, la vitamine C est 30 fois plus disponible pour la peau que par voie orale. Elle agit comme un bouclier protecteur de l’intégrité de l’ADN de nos cellules.

Elle prévient la glycation, cette rigidification des fibres élastiques « caramélisées » par nos excès de sucres et responsables de l’apparition des rides. Mieux oxygéné et mieux nourri, notre épiderme bénéficie ainsi de l’accélération de son processus naturel de réparation.

En cure, en sérum, en crème, la vitamine C est la vitamine belle peau par excellence.

Comment la choisir ?

La vitamine C est très instable. Elle ne supporte ni l’eau, ni les UV, ni la chaleur. Quelle que soit la formule que vous choisissez, pour qu’elle pénètre bien dans la peau, assurez-vous que la vitamine C soit pure et donc qu’elle soit de L-acide ascorbique. Le dosage minimum de vitamine C pour qu’un cosmétique soit efficace contre le vieillissement cutané lié au soleil et à l’âge, doit être au minimum de 5%.

Le sérum ou la crème doivent être appliqué tous les jours pendant 6 mois pour retrouver une peau homogène, plus tonique, plus pulpeuse, plus veloutée.

Quand l’utiliser ?

Pour un coup d’éclat.

C’est le besoin n°1 des peaux urbaines surexposées à la pollution qui sont asphyxiées et toute grises. La vitamine C, en luttant contre les radicaux libres responsables entre autres de la couleur grise de la peau, agit comme un puissant détoxifiant de la peau.

Pour une action anti-âge puissante

Non seulement la vitamine C lutte contre l’inflammation des cellules de la peau, facteur d’accélération de son vieillissement, mais aussi elle booste la production de fibres de collagène et d’élastine responsables de la fermeté de la peau.

Pour débarrasser de ses taches pigmentaires

Excès de soleil, bouleversement hormonal, stress, les irrégularités pigmentaires nous gâchent facilement la vie. La vitamine C par son effet régulateur de la mélanine aide la peau à retrouver son homogénéité.

Le vrai du faux sur la vitamine C

1/ Plus il y a de vitamine C, mieux c’est.

Certaines concentrations très élevées de Vitamine C peuvent irriter les peaux sensibles. Entre 5 et 10%, vous n’avez pas grand chose à craindre. Au-delà, tester le produit et si vous ressentez une sensation de picotements, prenez une concentration moins élevée. Moi par exemple, je ne vais pas au-delà de 12% car ma peau est fine et fragile ? Si votre peau est épaisse et pas fragile, vous pouvez tester des concentrations plus élevées et donc plus efficaces.

2/ La vitamine C cause une photosensibilité de la peau.

En réalité, on peut mettre de la vitamine C avant d’aller au soleil car elle va protéger nos cellules de l’oxydation causée par les U.V. Elle agit comme une seconde ligne de défense contre la nocivité des UVA. Il est même recommandé de glisser sous sa protection solaire (SPF50) un sérum à la vitamine C en évitant le contour des yeux.

3/ La vitamine C peut s’utiliser avec d’autres actifs.

Parfaitement. Elle fait bon ménage avec la plupart des actifs contenus dans nos soins habituels et particulièrement la vitamine E et l’acide hyaluronique. Seule précaution, éviter de l’associer à des produits à base d’acide glycolique, salicylique et autres exfoliants. Ce serait trop irritant pour la peau.

Ma sélection.

J’ai privilégié les fortes concentrations qui conviennent particulièrement bien à nos peaux matures.

Depuis quelques semaines, j’utilise le duo BIOLUMIN-C sérum de DERMALOGICA associé à la VITAMIN C INTENSIVE FACE CREAM de KAT BURKI. Ma peau est plus lumineuse, plus oxygénée et plus fraîche.

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.