La peau

Mon rituel belle peau d’été.

11 juin 2019

Bien soigner sa peau l’été. Et surtout éviter de l’abîmer, car nous croyons à tord que le soleil est moins nocif en ville qu’au bord de la mer. C’est archi faux. Notre peau se retrouve bombardée d’UV que nous soyons assise à la terrasse d’un café ou face à la mer. Les conséquences à la longue se mesurent en vieillissement accéléré de la peau et son cortège de taches brunes et de ridules.

Le soleil, s’il est excellent pour le moral et la fixation du calcium, accélère aussi la déshydratation de la peau qui sur-réagit par une production excessive de sébum pour se protéger. D’où le cercle infernal peau qui brille et nous qui cherchons à la ratifier en ayant pas toujours les bons réflexes.

Comment la peau réagit-elle sous le soleil et la chaleur ?

En été, la peau s’échauffe davantage et l’eau s’évapore plus vite. Elle a besoin d’une hydratation plus intense et de textures légères pour éviter de s’encrasser.

Ce n’est pas tant la chaleur qui déshydrate la peau que l’exposition solaire. Les UV impactent directement les cellules du derme qui contiennent 80% d’eau et également les fibres élastiques et le collagène qui participent à la trame de soutien de la peau. Ce réseau s’abîme sous l’effet des UV. La peau se dessèche et à la longue certaines zones perdent de leur tonicité et se relâchent.

Le sébum se met en mode proactif.

Le sébum est une autodéfense de la peau. Lorsque la peau perd de l’eau, elle se met à fabriquer du gras pour la piéger. C’est la raison pour laquelle les peaux mixtes l’hiver ont tendance à devenir grasses l’été et les peaux sèches sont plus confortables.

Les taches sont stimulées par le soleil.

Toutes les taches, qu’il s’agisse de taches solaires, de lentigos ou encore du masque de grossesse, sont impactées par le soleil qui les accentue.

Pour autant, on n’a pas forcément envie de passer l’été à l’ombre. Certes, mais pour en profiter sans abîmer notre peau, nous devons adapter notre routine de soin et surtout nous protéger tous les jours en ville comme en vacances.

Mes 3 règles de la belle peau en été.

Règle n°1 : les UV ne doivent pas passer

On protège sa peau avec un SPF tous les matins. Idéalement un SPF 50 et au minimum un SPF 30 que l’on applique sur le visage, le cou et le décolleté.

On ne pense pas assez à son décolleté et on a plutôt tendance à l’oublier. Or la peau est aussi fragile que celle du visage. Donc pensez à le protéger avec une crème solaire SPF 30 avant de vous habiller le matin. Surtout si vous aimez les déjeuners en terrasse au soleil. Attention au plissé soleil. Ce n’est vraiment pas joli.

Pour le visage, j’ai un soin fétiche que je conserve tout l’été en ville comme au bord de la mer, la DYNAMIC SKIN RECOVERY SPF 50 de DERMALOGICA. C’est le meilleur soin protecteur anti-âge. Une émulsion légère sans trace blanche en dépit de son SPF 50 qui accroit la capacité de la peau à lutter contre les radicaux libres et prévient l’apparition des taches pigmentaires. On y retrouve des peptides pour booster le collagène, lisser la peau et estomper les rides et ridules, de l’acide hyaluronique pour hydrater la peau intensément.

En dessous, j’applique un sérum concentré en acide hyaluronique pour renforcer l’hydratation de ma peau. J’alterne le H.A.INTENSIFIER de SKINCEUTICALS avec le SERUM HYDRA BOOSTER de PATYKA et le SERUM REPULPANT FONDAMENTAL de PATYKA.

Quant au décolleté, j’applique une crème solaire visage. En ce moment, j’applique la CREME SOLAIRE SPF 30 de OH MY CREAM SKINCARE.

Et j’en applique aussi sur le dos des mains avant de partir pour éviter les taches brunes super disgracieuses sur les mains.

Règle n°2 : on hydrate sa peau

C’est le geste indispensable pour aider la peau à se réguler et à retrouver son équilibre et ce quelque soit sa nature. L’hydratation se fait bien sur en mode textures légères de façon à avoir la juste de corps gras qui fait défaut.

Pour les peaux matures qui souffrent déjà de déshydratation, pensez à :

Les gestes SOS :

  • une fois par semaine, on dort avec un masque hydratant. J’aime particulièrement le MASQUE HYDRATANT de SUZANNE KAUFMANN et le MASQUE HYDRATANT INTENSE de PATYKA.
  • on garde avec soi une petite bombe d’eau thermale que l’on vaporise sur le visage en cas de rougeur intense. Avène ou Laroche Posay elles sont super toutes les 2 et existent en petit format de sac !

Règle n°3 : garder un teint sec

L’été, on oublie les fonds de teint épais et les textures trop riches. On privilégie la transparence. C’est vraiment le moment où on a envie de voir la peau, sa texture, sa luminosité. Exit tout ce qui couvre trop et dont les textures vont virer au cours d cela journée sous l’effet combiner de la chaleur et de la transpiration.

La combinaison idéale ?

Une BB crème teintée avec SPF et une poudre de soleil pour un effet bonne mine.

On applique très peu de BB crème juste pour camoufler les éventuelles imperfections de peau. La poudre solaire s’applique, quant à elle, avec un pinceau large en voile léger. Ensuite on insiste légèrement sur le creux des pommettes et éventuellement sur l’os de la mâchoire. Ne l’utiliser pas pour matifier la peau. Vous risquez d’en mettre trop.

Je ne quitte pas la poudre solaire TERRACOTTA de GUERLAIN. Quant aux BB crèmes, j’ai une affection pour la HYDRANCE BB RICHE CREME TEINTEE SPF 30 des LABORATOIRES AVENE.

Mais souvent je me contente d’un anti-cernes sous les yeux pour éclairer cette zone et d’un halo de poudre de soleil. Je suis fidèle au TOUCHE ECLAT de YSL depuis de très nombreuses années. Simplement l’été je prends une teinte moins claire qui match la couleur de ma poudre solaire.

Les papiers matifiants, l’arme anti-brillance.

Impossible de ne pas en avoir dans son sac. Aussi fine que la soie et saupoudrées de poudre de riz, ces feuilles absorbantes sont indispensables pour éviter les brillances. C’est le geste SOS pour conserver un teint frais et mat. On les tapote sur le front, les ailes du nez et le menton.

Oublier votre poudre libre. Sur une peau qui brille du fait du sébum et de la transpiration la poudre plaque le gras sur la peau et le résultat n’est franchement pas terrible. Les papiers matifiants eux vont enlever le gras sans ajouter quelque chose sur la peau.

Ma sélection :

Poursuivez votre lecture !

9 Commentaires

  • Avatar
    Répondre Anne-Françoise 11 juin 2019 at 17:28

    Bonjour Natacha,

    Merci pour tous ces précieux conseils.
    Comment faire quand l’anti-cernes file dans les rides ?

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 11 juin 2019 at 18:17

      Bonjour Anne Françoise, vous avez 2 options :
      1/ vous appliquez un soin contour des yeux qui contient un peu de silicone flotteur de rides qui va faire comme un pont au-dessus de la ride et donc empêcher la texture de l’anti-cernes de filer dans la ride
      2/ vous changez d’anti-cernes et vous prenez une texture d’anti-cernes plus comblante moins liquide.
      Quel anti-cernes utilisez-vous ? bien cordialement, Natacha

  • Avatar
    Répondre Véronik.B 11 juin 2019 at 18:56

    Bonjour Natacha,
    Merci pour vos articles qui sont passionnants.
    Je vous suis aussi sur Instagram.
    J’aimerai aussi connaître votre routine du soir qui pour moi est fondamentale.
    Cordialement,
    Une fidèle lectrice.
    Véronique

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 11 juin 2019 at 19:14

      Bonsoir Véronique, merci mille fois de votre soutien si chaleureux.
      Alors, le soir
      1/ je me démaquille les yeux avec TOLERIANE de Laroche Posay
      2/ ensuite double nettoyage avec huile démaquillante de OH MY CREAM SKINCARE ( OMC) ou TATA HARPER, je rien à l’eau. Puis Emulsion nettoyante de OMC et 1 jour sur 2 j’alterne avec le Regenerating Cleanser de Tata Harper qui exfolie, je rince à l’eau.
      3/ Je termine en appliquant une lotion. En ce moment, la Lotion Lift essentielle de PATYKA.
      4/ Une huile de nuit réparatrice anti-âge global. J’alterne la Cell repair night oil de Aurelia Probiotic SKINCARE (ma préférée) avec le Overnight Sérum de Dermalogica.
      Voilà, vous savez tout.
      Très belle soirée.
      Natacha

  • Avatar
    Répondre Véronik.B 11 juin 2019 at 22:23

    Bonsoir Natacha,
    Merci beaucoup pour votre bienveillance et votre patience envers moi.
    Je suis inquiète car je fais comme vous le savez très attention à ma peau et je me fais faire régulièrement des injections d’acIde hyaluronique chez Sandrine Sebban à Paris. Je vous la recommande car elle est vraiment bien.
    Malheureusement je commence à avoir des toutes petites taches brunes et j’ai également des rides qui apparaissent sur les joues. J’en suis malade car je n’ ai pas les moyens de me faire faire un lifting. Je suis allergique aux huiles essentielles et j’utIlise le soir l’huile au neroli de chez African Botanics elle est magnifique mais elle n’agIt pas sur les rides du à la peau qui s’affine avec l’âge.
    Pensez-vous que l’huile de chez Aurelia peut me convenir ?

    Où autre chose si vous pouvez m’aider ?
    Merci par avance.
    Sachez que c’est grâce à vous que je reprends confiance en moi.

    J’ai 55 ans mais tout le monde me dit que je fais beaucoup plus jeune.
    Vous, vous êtes juste magnifique.
    Merci d’être là pour nous chère Natacha 🌹

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 12 juin 2019 at 11:27

      Bonjour Véronique, je suis très touchée de votre message et je suis heureuse si mes articles vous aident à vous sentir mieux. Je vais chez le docteur Sebban depuis quelques années déjà et elle est vraiment formidable. Je pense qu’en plus des injections vous pourriez peut-être faire des séances de radio fréquence qui raffermissent la peau et relancent la production de collagène.Et aussi me Leresca Skin Rejuvenation qui booster le collagène, efface les taches et lisse les rides. Demandez-lui laquelle de ces 2 techniques est la mieux pour vous. Je pense que c’est un bon complément à l’acide hyaluronique. Quant à l’huile de soin, je ne connais pas celle d’African Botanics. J’adore celle d’AURELIA je trouve qu’elle va bien à ma peau. Pensez aussi à faire des cures de complémentaires pour la peau avec de la vitamine A, bourrache, onagre. J’aime bien alterner en cure de 3 mois Perle de Peau, Donalis et parfois le Sélenium ACE. Tous ces compléments sont vendus en pharmacie. Très belle journée. Natacha

  • Avatar
    Répondre Véronik.B 13 juin 2019 at 19:21

    Bonsoir,
    Juste pour vous remercier.
    ( Le monde est petit finalement)… 👍 Docteur Sebban !
    À bientôt 👋 Natacha

  • Avatar
    Répondre Beatrice Benita 15 juin 2019 at 11:13

    Bonjour Natacha

    Je ne regrette pas de m’être inscrite à votre newsletter ! Vos articles sont très bien documentés et donc précieux …

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 15 juin 2019 at 12:55

      Bonjour Béatrice, mille mercis de votre adorable message qui me touche beaucoup. Très belle journée. Natacha

    Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.