0
Detox Wellness

Mon journal de jeûne, le best-off.

3 juillet 2020

Comme vous le savez probablement, je suis partie faire mon jeûne annuel dans le Vercors à la Pensée Sauvage cette semaine. Tous les soirs, j’ai fait un LIVE sur Instagram pour vous raconter ma journée et vous faire vivre de l’intérieur mon jeûne. Ces Live sont disponibles sur IGTV sur mon compte Instagram . Je vous propose le résumé de ma semaine et mes enseignements favoris.

Pourquoi je jeûne ?

Cette question revient souvent dans les commentaires tellement le jeûne est associé encore à de la privation. Alors que pour moi, c’est un formidable outil de préserver de ma santé. De la véritable médecine douce préventive.  Jeûner c’est mettre au repos son système digestif. Jeûner ce n’est pas un régime. C’est un outil de santé.

Jeûner c’est se détoxiner en profondeur.

Pour bien le comprendre, il est important d’avoir à l’esprit  une notion simple mais essentielle et que nous oublions : NOUS SOMMES CE QUE NOUS DIGERONS. Donc, notre santé est intimement liée à nos intestins que certains aujourd’hui appellent notre 2° cerveau. Car la fonction première des intestins est de garantir l’immunité et la vitalité de notre organisme. 

S’intéresser à la détox c’est découvrir l’incroyable richesse de nos intestins, leur importance capitale pour notre santé et les moyens d’en prendre soin. 

Petite visite guidée de nos intestins.

Comme tous les êtres vivants, nous avons besoin d’aliments pour vivre.  C’est en les digérant que nous les transformons en micronutriments capables de passer et d’agir dans tout notre organisme. Pour assurer cette fonction, notre système digestif travaille comme une véritable usine de démontage alimentaire qui va absorber les protéines, les graisses, les glucides, les vitamines, les sels minéraux. Bref, tous les éléments indispensables à notre santé transitent par l’intestin. Il est donc le réceptacle des nourritures qui nous construisent et qui nous réparent. 

Notre intestin est habité et constitué d’un organe à part entière appelé MICROBIOTE INTESTINAL ou si vous préférez FLORE INTESTINALE.

  • 500 à 1000 espèces de bactéries différentes 
  • il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises bactéries dans un intestin au fonctionnement harmonieux
  • juste des colonies de bactéries en équilibre et c’est cet équilibrez qui lui permet de bien fonctionner

Le microbiote intestinal, pièce maîtresse de notre immunité.

Un microbiote intestinal bien équilibré neutralise les substances nocives comme les polluants, les métaux lourds ou les déchets métaboliques. Il protège notre immunité. Et assure 75% de notre immunité. Il assimile 90% des nutriments indispensables à notre vie. Il échange en permanence avec le cerveau via le nerf vague et assure 95% de la production de sérotonine, une hormone apaisante garante de notre sommeil.

C’est le chef d’orchestre du corps : s’il est équilibré tout est harmonieux, s’il va mal, c’est la cacophonie. 

Il est sensible. Sa qualité tend à diminuer avec l’âge et plusieurs facteurs peuvent le déstabiliser et à terme le rendre perméable déclenchant des intolérances, des candidoses, des maladies inflammatoires, …

  • les traitements médicamenteux
  • les germes infectieux 
  • les modifications du transit
  • déséquilibre alimentaire : la nourriture industrielle, les excès de sucre, nos comportements ( grignotage, manque de mastication, …)
  • stress 

La toxémie, pourquoi il est important de la comprendre.

Elle existe quand l’équilibre entre l’absorption des aliments et l’évacuation des déchets est rompu. Si elle dure trop longtemps, c’est un terrain propice au développement des affections et inflammations.

Elle peut être endogène ou exogène.

  • Endogène quand les cellules n’arrivent plus à éliminer les déchets de leur propre métabolisme. On parle alors d’intoxination. 80% des toxines sont endogènes càd produites par notre organisme.
  • Exogène quand elle est due à l’introduction dans le corps de poisons et de substances étrangères aux besoins normaux des cellules par l’ingestion d’aliments, la respiration, la peau, … on parle alors d’intoxication.

Le corps humain a prévu des voies d’évacuation pour les déchets qu’il reçoit ou qu’il produit. Ce sont les émonctoires dont les intestins. Tant que l’organisme domine la quantité de toxines qu’il produit et qu’il arrive à les éliminer, tout va bien.

Notre intestin, la barrière haute précision de notre organisme

Quand nos intestins se troublent, c’est la voie centrale d’évacuation de nos déchets alimentaires qui est perturbée. Et cela peut avoir des conséquences dangereuses pour tout l’organisme. Notre intestin, imaginez-le, comme une barrière de haute précision. Sa paroi permet le passage dans le sang des molécules nécessaires à l’organisme et elle bloque l’entrée des molécules indésirables comme les bactéries. Quand la paroi est fragilisée et que sa perméabilité est endommagée, la voie est libre pour le passage de grosses molécules d’origine bactérienne ou alimentaire qui vont traverser la muqueuse intestinale. Et là peuvent arriver les allergies, les maladies auto immunes inflammatoires dues à une hyper activité du système immunitaire pour combattre ces substances néfastes présentes dans l’organisme. 

La mise au repos du système digestif, qu’est que cela fait ?

Car c’est de cela dont il est question quand on parle de jeûne ou de détox.  L’idée n’est pas de maigrir mais de faire une pause, de mettre au repos nos intestins et notre organisme en condition optimale pour éliminer le surplus de toxines.

Les bénéfices du jeûne :

  • Une économie d’énergie de 20 à 30 % pour notre système digestif 
  • Une auto régulation de la flore intestinale avec un rééquilibrage des bactéries. Certaines ne recevant plus de sucres se calmeront progressivement notamment les Candida Albicans.
  • Une régénération de la paroi intestinale. Les cellules de notre intestin se renouvèle tous les 2 à 5 jours. La muqueuse intestinale a ce privilège de pouvoir faire peau neuve quand elle est au repos et moins sollicitée à l’absorption des micronutriments préparés par la digestion. 
  • Une augmentation de l’efficacité de notre système immunitaire car les cellules ont plus d’énergie pour fabriquer les anticorps chargés de la protection de la muqueuse intestinale. 24H de jeûne = +20% d’augmentation de l’efficacité de notre système immunitaire. 

Un véritable programme pour prendre soin de sa santé.

C’est un acte pour  pour relancer le processus vertueux de la bonne santé. C’est un programme qui prend en compte toutes les dimensions de la personne humaine : psycho émotionnelle, biologique, physique voire spirituelle. Tous ces éléments sont fortement liés et dépendants les uns des autres. Ils forment le socle solide du bien-être durable. Si on ne traite qu’un des aspects comme souvent les formules détox marketées le proposent, on ne crée pas de bien-être durable. 

Jeûner c’est s’engager dans une réflexion sur la nutrition quotidienne et la nécessité de changer certaines de nos habitudes de vie. C’est un apprentissage de soi. Une clé de meilleure compréhension de son corps pour pouvoir prendre sa santé en main.

Concrètement, jeûner c’est :

  • Une semaine de descente alimentaire pour préparer le corps au jeûne
  • La semaine de jeûne sans aucune nourriture solide
  • Une semaine de remontée alimentaire où progressivement on réhabitue ses intestins à la nourriture solide. 

C’est être au calme, dans la nature et pratiquer une activité physique tous les jours, la marche, pour aider le corps à éliminer les toxines amoncelées, pour activer les émonctoires naturels (reins, poumons, peau, intestins). L’organisme se débarrasse des toxines par le souffle, la transpiration, l’urine et les selles. Marcher permet de soutenir tout ce processus. En marchant, on accélère le processus d’auto restauration de nos cellules sanguines. C’est la raison pour laquelle, il est préférable de le faire dans un lieu spécialisé et dédié à cette activité.  A moins d’être très habituée du jeûne, je ne vous conseille pas d elle faire seul chez vous en continuant à travailler. C’est contre productif, créateur de stress supplémentaire. 

Ce que j’ai aimé et moins aimé cette année.

C’était plus difficile cette fois-ci car j’avais décidé de faire le jeûne intégral sans jus. Juste d l’eau, des tisane set du bouillon. J’étais davantage  fatiguée que les fois précédentes. Parfois de mauvais humeur. Et je vous avoue que j’ai vu arriver avec bonheur le retour à la nourriture et la fin du jeûne. J’en ai conclus que cette formule intégrale était trop difficile pour moi. L’année prochaine, je retournerai à la formule avec jus.

J’ai fait 2 super massages. Un du ventre selon une technique chinoise qui détend vraiment les intestins et un drainage lymphatique pour accélérer l’élimination des toxines avant mon départ et la semaine de remontée alimentaire qui nous attend. Elle est super importante cette semaine là car c’est le moment où on recueille dans notre corps et notre organisme les bénéfices du jeûne. Le moment où les nouvelles cellules se forment. D’où la grande vigilance à accorder à cette semaine.

Les randonnées dans le Vercors avec nos guides étaient chaque matin une source d’enchantement et de plaisir. Le Vercors est vraiment magnifique.

Le groupe. C’est un soutien tous les jours. Le nôtre était super. Très généreux dans ses partages, ouvert sur les autres, à l’écoute. J’ai passé de super bons moments avec eux et de grands éclats de rire autour de notre bouillon le soir.

Voilà, vous savez tout !!!

 

Poursuivez votre lecture !

3 Commentaires

  • Avatar
    Répondre CASTAGNA Odile 3 juillet 2020 at 09:34

    Merci Natacha pour le partage de vos ressentis, même si ça n’a pas dû être simple tous les jours pour vos live insta, mais j’ai pris goût à nos rdv les soirs à 18h ! En tout cas ça m’a donné envie d’aller faire un tour à la pensée sauvage, on comprend bien que vous êtes bien accompagnée tout le long de cette semaine de jeûne, et ça me semble très important et très rassurant ! Je vous souhaite un bon retour à Paris et une bonne reprise alimentaire. A bientôt pour de nouvelles aventures
    Odile

  • Avatar
    Répondre Nathalie 5 juillet 2020 at 01:52

    Bonsoir,
    Merci Natacha pour ce partage et vos explications très intéressantes sur les bienfaits du jeûne.
    J’ai des problèmes gastriques toujours ballonnée , je vais commencer par le jeune de 16h c’est à dire sauter le repas du dimanche soir jusqu’au lundi matin voir les résultats si cela peut améliorer mes douleurs. J’ai adopté aussi vos conseils de nutritions depuis peu j’espère me sentir mieux.
    Bon dimanche à vous.

  • Avatar
    Répondre Caroline Ida OURS 6 juillet 2020 at 09:57

    Je vais aller regarder tes IGTV mais le jeûne me tente sauf que comme je t’ai déjà dit, c’est très cher pour ne rien manger:-)
    Bises à bientôt

  • Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.