0
Ménopause

Ménopause et poids comment gérer ?

24 mai 2022

La question du poids à la ménopause est l’une de nos inquiétudes majeures et vous me posez énormément de questions à ce sujet. Je mange de moins en moins me dites-vous et pourtant je prends du ventre. J’approche de la cinquantaine et je vois mes copines autour de moi qui prennent du poids. Que se passe-t-il dans notre corps à l’approche de la ménopause ? Pourquoi certaines d’entre nous prennent-elles du poids et surtout du ventre ?

Le ralentissement de notre métabolisme de base.

Au fur et à mesure que nous avançons en âge, notre métabolisme de base c’est-à-dire le nombre de calories que nous brûlons au repos a tendance à ralentir. Autrement dit, nous brûlons moins de calories, nos dépenses énergétiques sont plus faibles. Donc en effet, si nous ne changeons rien à nos habitudes alimentaires et aux quantités de nourritures que nous ingérons, nous prendrons du poids.

A la ménopause, la masse grasse prend le dessus.

A partir de 45 ans , le muscle cède la place à la masse grasse. Les cellules adipeuses se localisent là où elles sont le plus visibles sur la ceinture abdominale. La zone abdominale a tendance à s’épaissir, le ventre s’alourdit et nous nous sentons serrées dans nos affaires. Pas super top !

Plus on est musclée, plus on brûle de calories.

La masse musculaire est super importante car elle régule poids. Le muscle est un gros consommateur de calories. Plus on est musclée, plus notre métabolisme de base est élevé, plus nous brûlons de calories. Même en dormant ou en étant inactive, vous brûlez des calories car le muscle continue d’être irrigué et de consommer des calories, notamment le glycogène la réserve de sucre du muscle.

 Manger mieux versus manger moins.

Le régime n’est pas la solution. Il est source de frustration et surtout il aboutit en règle général au découragement et à la prise de poids. La bonne attitude pour ne pas prendre de poids à la ménopause est de changer ses habitudes alimentaires. Non pas moins mangez mais mieux manger.

Je vous donne mes 5 règles de base que je trouve super efficaces.

  1. Zéro sucre raffiné pour éviter les stockages au niveau de la zone abdominale. Le sucre est délétère pour la santé, la silhouette et la peau. On stoppe tous apports sucrés y compris celui des fruits à partir de 16H, nos dépenses énergétiques étant réduites en fin de journée. Supprimer les desserts, boissons sucrés, bonbons, viennoiseries, gâteaux, … Remplacer les farines blanches par des farines semi-complètes.
  2. Cap sur les fibres pour favoriser un transit régulier et éviter la constipation. Oui aux légumes sous toutes leurs formes, cuits ou crus.
  3. Chouchouter votre flore intestinale avec des probiotiques qu’ils soient naturels ou en compléments alimentaires. Ils contribuent à une meilleure digestion, améliorent le tonus général, bossent l’immunité, réduisent les ballonnements. Faire des cures régulières de probiotiques.
  4. Renforcez votre sangle abdominal pour un effet ventre plat grâce aux exercices d’abdominaux de type lainage, aux exercices de Pilates qui renforcent le transverse notre gaine naturelle.
  5. Faites du sport, une activité physique soutenue et de façon régulière idéalement 5 fois par semaine. Le sport est aussi important que l’alimentation dans la gestion du poids. Lorsque vous faites du sport vous brûlez des calories tandis qu’assise dans votre canapé, vous les stockez.

Retrouvez ma méthode globale pour être BELLE ET BIEN DANS SON ÂGE dans mon livre en vente ici 

Poursuivez votre lecture !

3 Commentaires

  • Répondre Magrit 28 mai 2022 at 10:16

    Bonjour Natacha mangez vous des glucides c est à dire pain, pâtes, riz etc…

  • Répondre Lorraine 28 mai 2022 at 12:37

    Bonjour! Je suis de Montréal et j’ai lu votre livre… bravo !
    Je me questionne encore sur les hormones bio identique ??? J’y pense sérieusement !?
    J aimerais connaître votre expérience avec du recul sur cette prise d hormone… merci de bien me guider !

    • Répondre Natacha Dzikowski 29 mai 2022 at 17:21

      Bonjour, merci de votre bienveillance. Je ne prends aucune hormone.Le rapport bénéfique – risque me semblait bien trop important. Il m’est donc difficile de vous conseiller. En fonction de vos symptômes, vous pouvez aussi essayer les plantes. Quant aux hormones bio ce sont quand même des hormones et donc pas anodin. Prenez conseil auprès de votre gynécologue. L’auto médication a des limites surtout quand ça concerne des produits sensibles. Bien à vous.

    Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.