La peau

La ride du lion, comment s’en débarrasser ?

12 décembre 2018

C’est probablement la ride d’expression la plus célèbre. Située sur le front, entre les sourcils, elle apparaît quand on fronce les sourcils et nous donne un air sévère pas très sympa. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plein de techniques pour l’atténuer voire l’effacer. Je les partage avec vous.

La ride du lion, c’est quoi exactement ?

Elle fait partie des rides les plus connues. Et elle est aussi l’une de celles qui apparaissent en premier avec les ans. C’est une ride d’expression verticale qui est située au niveau du front.

Quelles sont les causes de son apparition ?

  1. Elle résulte des contactions musculaires répétées de notre visage et plus particulièrement des muscles des sourcils. Quand on fronce les sourcils pour exprimer notre mécontentement, notre inquiétude ou quand on plisse les yeux quand il y a trop de soleil. Ces répétitions vont plier mécaniquement la peau.
  2. Avec l’âge, la peau perd son élasticité et sa capacité de régénération. Résultat, après contraction, le derme n’arrive plus à revenir à sa forme initiale. La ride s’imprime dans la peau et en surface on a cette ride d’expression verticale.

Ces 2 facteurs combinés font que ces rides du lion deviennent de plus en plus visibles.

Heureusement, il existe des solutions pour gommer la ride du lion.

Comment on peut se débarrasser de la ride du lion ?

Pour atténuer voire effacer la ride du lion, il faut agir à 2 niveaux : limiter les contractions musculaires et réparer la peau.

Limiter les contractions musculaires

C’est tout bête mais, pour prévenir l’apparition de la ride du lion ou éviter qu’elle soit plus présente, il faut apprendre à contrôler ses muscles faciaux. Cela ne veut pas dire adopter une poker face en permanence. Mais, si vous avez tendance à froncer les sourcils devant votre écran d’ordinateur ou de votre portable pour déchiffrer vos messages, alors privilégiez l’option zoom de vos devices. En été, pensez à protéger vos yeux des éblouissements du soleil et sortez le plus possible vos lunettes de soleil.

Se masser.

L’objectif est de détendre la zone où se situe cette fameuse ride d’expression en s’auto-massant.

La technique ? On positionne l’index et le majeur de chaque main à la base de la ride en bas des sourcils. Comme si on faisait un V horizontal avec nos doigts. Puis, on fait des petits mouvements de va et vient horizontaux.

Le moment idéal : matin et soir quand on applique ses soins antirides.

Choisir de bons soins antirides pour réparer la peau.

A partir de la trentaine, la peau devient plus sèche et n’a plus les mêmes capacités de régénération. Elle a besoin d’un coup de pouce. C’est la fonction des soins antirides. Bien sur, ces soins ne peuvent pas limiter la contraction musculaire ni agir sur les causes de la contraction musculaire. Ils sont quand même intéressants car ils vont permettre de restituer les les propriétés de le peau en perte de vitesse à cause de l’âge. Ils vont augmenter la synthèse de collagène, d’élastine, d’acide hyaluronique et donc aider la peau à lutter contre la perte d’élasticité.

On commence par bien nettoyer sa peau pour l’aider à respirer et la débarrasser de toute la pollution qui l’étouffe. Le double nettoyage est la meilleure hygiène beauté à donner à sa peau pour préserver sa jeunesse, sa souplesse et son éclat.

On choisit un soin riche en peptides et en acide hyaluronique pour hydrater en profondeur la peau et la protéger du vieillissement. Ces soins s’appliquent sur l’ensemble du visage. Et ensuite, on complète par un sérum ou un concentré spécifique pour combattre la ride du lion et les rides du front.

L’astuce pour appliquer un soin antirides sur les rides du lion, c’est de l’appliquer en allant dans le sens de la ride pour la lisser. L’idée est de masser doucement ces soins antirides sur la ride du lion et les rides frontales avec des petits mouvements ascendants.

On part du haut du nez à la naissance de la ride du lion pour aller jusqu’aux tempes. Et on finit par lisser les rides du centre vers les côtés.

Recourir à la médecine esthétique.

Là il y a différentes techniques possibles selon la profondeur de vos rides et le niveau de gêne que vous éprouvez.

Le peeling.

Quand les rides sont peu marquées et que votre peau n’est pas trop fine ou trop fragile, le peeling peut être une bonne option car il va préserver la jeunesse de la peau en activant son renouvellement cellulaire. Les peelings chimiques réalisés en cabinet par des dermatologues/médecins esthétiques éliminent les cellules mortes et les couches superficielles de l’épiderme. Résultat, un coup d’éclat, des imperfections, rides et ridules atténuées en surface.

Le botox ou injections de toxine botulique.

C’est le traitement le plus efficace pour éliminer la ride du lion et les rides frontales. Ces rides étant dues à une contraction musculaire, les traitements qui vont directement dans le muscle sont efficaces. En agissant sur la cause de la ride, la contraction musculaire, les injections de toxine botulique type Botox permettent de détendre les muscles dont la contraction est responsable de la ride. Ainsi, on empêche la ride d’exister ou de se creuser davantage. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de ne pas attendre que les rides s’installent. Il est préférable d’agir sur la cause plutôt que sur les conséquences.

Comment se passe les injections de toxine botulique ?

Ce traitement se fait obligatoirement chez un médecin car ces injections demandent une connaissance précise de l’anatomie du visage. Légalement, seuls les dermatologues et les chirurgiens plasticiens sont autorisés à pratiquer les injections de Botox.

Lors de la consultation, le médecin injecte la toxine botulique au moyen d’une seringue. La toxine vient à l’endroit où le nerf arrive sur le muscle et génère la contraction musculaire. C’est le praticien qui évalue en fonction de la profondeur de vos rides et de leur importance de la quantité de produit à injecter ainsi que du nombre de points.

Avant toute injection, n’hésitez pas à expliquer au médecin le résultat que vous souhaitez et celui que vous ne souhaitez surtout pas. Faites-vous expliquer si vous en ressentez le besoin les différents points d’injection. Il est toujours préférable de commencer par des injections soft. Vous devez pouvoir froncer les sourcils après une injection de Botox et votre visage doit garder sa mobilité.

Le médecin fait en général une retouche dans les 2 semaines suivant une injection.

Et surtout, on informe son médecin si on prend des médicaments anticoagulants, si on a une maladie neuromusculaire qui sont des contre indications.

La radio fréquence

C’est une technique intéressante si on est un peu flippée par les injections. C’est une émission d’ondes courtes sous la peau qui crée de la chaleur dans les tissus sous-cutanés. Cette chaleur va stimuler les fibroblastes à l’origine de la fabrication du collagène, lisser la ride et restaurer la souplesse de la peau.

Ça marche dès 30 ans et sur les rides installées. Il faut 5 à 8 séances pour voir des résultats.

Adopter une bonne hygiène de vie.

Certains facteurs accélèrent le vieillissement de la peau comme nos habitudes alimentaires ou de vie. Alors on adopte une hygiène de vie saine pour préserver son capital : manger équilibré et anti-âge, éliminer le sucre raffiné, boire de l’eau régulièrement pour bien s’hydrater, limiter son exposition au soleil, dormir suffisamment, pratiquer une activité sportive régulière, éviter de fumer, …

Comprendre que la peau est un organe vivant.

Elle a besoin d’attention régulière pour garder son éclat, sa souplesse, sa lumière. On peut limiter l’apparition des rides grâce à une approche globale, une véritable discipline de vie. Et cela ne veut pas dire renoncer aux plaisirs d’une bonne bouffe, d’apéros super sympas et super arrosés, de bains de soleil, … Simplement, à partir de 40 ans, on fait plus attention. On gère les écarts, on entretient sa peau et surtout on mise beaucoup sur la prévention.

Ma grande chance de publicitaire a été de travailler pour l’industrie cosmétique et d’avoir été associée à des réunions de travail avec leur laboratoire de recherche fondamental. Là, j’ai compris ce qu’est la peau, notre peau. Comment elle est constituée, ce qui l’abîme et la fait vieillir plus vite. Les mauvaises habitudes et les bonnes. J’ai arrêté de fumer et en 6 mois, je me suis débarrassée de la couche de gris qui commençait à s’installer sur mon teint. Ma peau est redevenue rose et lumineuse. J’ai arrêté de faire la crêpe au soleil avec des indices de protection SPF trop faibles et surtout je protège mon visage et mon cou des expositions directes aux UV. J’ai compris aussi que mon alimentation avait des incidences sur la qualité de ma peau.

La prévention, notre meilleure allié

Et j’ai aussi assez rapidement intégré le fait qu’il n’y a pas de produits ou de recettes miracles. Même la médecine esthétique a ses limites si on veut éviter le geste de trop. Celui qui tout à coup peut nous faire basculer dans la dimension de l’ultra retouches. La prévention dès la trentaine est la meilleure option pour préserver sa peau et entretenir durablement son éclat, sa fraîcheur et sa densité.

 

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.