Tonifier / raffermir

La musculation, une discipline top pour notre santé.

10 décembre 2018

Ce n’est pas une activité très à la mode. La musculation a été supplantée par d’autres disciplines comme le yoga, le pilates, la boxe, … Et elle a longtemps été considérée comme le sport des athlètes olympiques, bodybuilders et autres haltérophiles. Mais aujourd’hui, la musculation séduit de plus en plus de personnes. A raison puisque ses vertus santé et longévité sont nombreuses.

La musculation booste le métabolisme de base

La musculation permet de développer et de conserver le tissu musculaire. Ce faisant, elle stimule le renouvellement des protéines, ces petites briques qui composent les muscles et et elle accroît la consommation de calories au repos du métabolisme. Les muscles sont de gros consommateurs de calories. C’est grâce à eux que notre métabolisme basal, c’est-à-dire le nombre de calories consommées au repos, est élevé. Plus il est élevé, plus notre corps est à même de brûler les calories que nous ingérons. Par ailleurs, les protéines stimulées par la musculation sont un matériau central de notre organisme. Elles sont indispensables à nos os, notre peau, nos organes, nos muscles, …

Comment ça marche ?

L’entraînement, en créant des microlésions au niveau des muscles, demande à l’organisme un surplus d’énergie pour réparer ces dernières avec de nouvelles protéines pendant environ 72 h. En somme, un entraînement de résistance musculaire régulier pourrait, d’après les études, augmenter les dépenses énergétiques jusqu’à 100 calories par jour en moyenne. Soit l’équivalent d’une banane, d’une petite pomme, d’un verre de jus d’orange ou de vin…

La musculation réduit le tissu adipeux

La musculation est recommandée pour tout le monde et encore plus en cas d’excès de masse grasse ou de désordres métaboliques (diabète par exemple).
En effet, une pratique régulière permet de conjuguer une perte de graisse et un gain musculaire.

La musculation permet de conserver et de développer ses muscles en vieillissant…

Nous perdons en moyenne, 3 à 8 % de notre masse musculaire par décennie lorsque nous sommes inactifs. Beaucoup d’études ont démontré que la musculation inversait cette perte chez des sujets âgés de 21 à 80 ans, au bout de 10 semaines d’entraînement seulement avec une fréquence de 2 à 3 entraînements par semaine.

Et aussi ses facultés physiques

C’est un sujet de plaisanterie entre mon coach sportif et moi. Et notamment quand nous faisons des exercices qui demandent une coordination des bras et des jambes. Car c’est bien connu qu’en vieillissant nos capacités cognitives déclinent. Mais la bonne nouvelle c’est que ce n’est pas du tout une fatalité. En effet, un entraînement régulier, 1 à 2 fois par semaine pendant 1h, permet de conserver et même de développer sa force musculaire, son indépendance fonctionnelle, son habileté, ses performances et sa vitesse. Plus je pratique plus j’améliore ma coordination.

La musculation est gratifiante car l’assiduité paye.

Ayant pratiqué le Pilates avec assiduité pendant plus d’une décennie, j’ai de bons abdos mais j’étais nulle en explosivité. Impossible de faire du fractionné avec efficacité ni d’être performante dans les montées de genou, les burpies, les sauts, … tous les exercices qui demandent de savoir gérer son explosivité et le rebond.

Je pratique la musculation 2 fois par semaine pendant 1H. Et ce qui est génial c’est que je peux voir et mesurer mes progrès de semaines en semaines. C’est super gratifiant. Et je vois aussi mon corps changer. Mes muscles se dessinent, ma silhouette s’affine.

La musculation aide à prévenir le diabète de type 2

La musculation améliore la résistance à l’insuline ainsi que le contrôle de la glycémie. Ce qui  contribue fortement à réduire le risque de diabète. L’entraînement de résistance musculaire est un formidable outil pour améliorer la sensibilité à l’insuline, beaucoup plus efficace que l’entraînement d’endurance.

La musculation améliore la santé cardiovasculaire

Si la course à pied et les autres sports d’endurance sont considérés comme incontournables pour la santé cardiovasculaire, c’est oublier un peu vite les effets bénéfiques de la musculation sur le cœur et les vaisseaux.
Une revue de la littérature scientifique de 2011 affirme ainsi que « l’entraînement en résistance est au moins aussi efficace que l’entraînement en endurance aérobie pour réduire certains facteurs de risque majeurs de maladies cardiovasculaires ».

En effet, la musculation, seule ou combinée à de l’endurance, a prouvé ses effets sur l’hypertension artérielle, le taux des graisses dans le sang et en permettant aux artères de s’accommoder plus facilement au flux sanguin.

La musculation augmente la densité osseuse

La majorité des données disponibles dans la littérature scientifique indique que la musculation est associée positivement, chez toutes les personnes quelle que soit leur âge, à une augmentation de la densité osseuse, plus que n’importe quelle autre activité physique.

Elle pourrait ainsi permettre de prévenir considérablement le risque de chutes et de blessure associée.

La musculation retarde le vieillissement

On sait aujourd’hui que la musculation augmente les capacités oxydatives des mitochondries, les centrales énergétiques des cellules et des muscles. Elle combat également la détérioration des cellules en agissant directement sur les gènes.

L’entraînement de musculation apparaît alors un super bon outil pour bien prendre soin de sa santé et préserver son corps contre un vieillissement précoce.

La musculation en pratique

C’est toujours plus facile de se faire aider au moins au début pour apprendre les bons exercices, ceux qui correspondent à votre profil et à vos besoins. Que ce soit en cours individuel ou collectif, le coach est celui qui est le mieux à même de vous montrer les bons placements et comment vous devez faire pour éviter de vous blesser.

Il existe aussi de nombreuses applications mobiles qui développent des cours en ligne ou des séances de training. Sélectionnez les applications qui proposent plusieurs niveaux d’entraînement. Et c’est bête à dire mais commencez par le niveau 1 ou débutant. On ne peut pas du jour se lancer dans des exercices pour athlètes confirmés si on n’a pas pratiqué d’actvité physique depuis longtemps. C’est l’assurance au mieux d’en être dégouté assez vite et au pire de se blesser.

La musculation, une super discipline.

Moi, j’adore mes séances de musculation. J’apprends à me dépasser. Je prends confiance en moi au et à mesure de mes progrès. Il n’y a finalement pas beaucoup d’endroits où on peut faire des progrès rapides et exponentiels en fonction de notre implication et de la régularité de notre pratique. La musculation en fait partie. C’est la raison pour laquelle je vous recommande vraiment de l’intégrer à votre routine santé, beauté et bien-être.

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.