Must go

Jolis ponts de Mai … les POUILLES

25 avril 2018

Voyager en Italie, tout y est beau mais les Pouilles c’est l’Italie essentielle. C’est le talon de la botte italienne bordé par la mer Adriatique à l’est et au sud par la mer Ionienne. Un pays souvent aride, aux paysages râpeux et bousculés où les oliviers et la vigne y vivent bien .. La campagne est austère et émouvante, parcourue d’odeurs chaudes, bordée par une mer dont le bleu est d’une couleur particulière, intense, mystérieuse, … incomparable.  Mais ce qui rend les Pouilles si insolites et belles c’est son patrimoine artistique : les châteaux de Frédéric II, les cathédrales romanes, les habitations trulli immergées dans les champs d’oliviers … sans oublier ses champs d’oliviers plus que centenaires et sa gastronomie idéale pour les végétariens tant les fruits et les légumes sont savoureux !!!

Le meilleur moyen de partir à la découverte de ces merveilles est de louer une voiture. Les routes sont en super état et la conduite facile. Les promenades au milieu des champs d’oliviers et le long de la côte sont enchanteresques. Surtout arrêtez-vous pour visiter une masseria, ferme fortifiée et domaine agricole typique de la région qui vous permettra de voir fonctionner un moulin à huile traditionnel et de déguster des huiles d’olive fraîchement pressées … un délice.

Les centre d’intérêts touristiques sont concentrés dans les provinces de Bari et de Lecce.

Arrivez à BARI et commencez votre immersion par la visite de la vieille ville tout en haut du promontoire et déambulez dans les petites ruelles qui s’entremêlent à partir de la Basilique latine.

Puis direction OSTUNI.

La CITTA BIANCA a fière allure sur ses collines.Construite sur 3 collines, OSTUNI est entourée d’une vaste campagne couverte d’oliviers, de figuiers et de vignes, à deux pas de la plage. C’est l’une des plus jolies villes des Pouilles, un mirage de lumière et de pierre calcaire. Les rues dallées grimpent à travers l’imbrication des maisons anciennes où sont installés de nombreux artisans. Une belle cathédrale de pierre blanche, gothique et altière domine tout.

En chemin pour Lecce, ne manquez pas les habitations trulli de l’Alberobello. Ces maisons à chapeaux pointus dont le nom signifie “petite tour” ont été construites au départ pour habiter des paysans clandestins qui travaillaient sur les terres du seigneur du coin. Facilement démontables en cas d’inspection royale, elles permettaient au seigneur d’échapper au paiement du tribut. Les signes qui figurent sur les toits sont religieux ou païens et expriment un souhait ou une protection contre les malédictions.

Dernière étape : LECCE.

Surnommée la petite Florence du Sud, Lecce recèle le patrimoine artistique et architectural le plus riche. C’est un véritable musée à ciel ouvert préservé de l’extérieur par ses portes monumentales. On y trouve l’une des plus fabuleuses concentrations d’art baroque en Italie. Pour n’en citer que quelques unes la place du Dôme, la cathédrale de l’Assomption de la Sainte Vierge et ses palais, la basilique Santa Crocce, …

Le tout en logeant dans une masseria reconvertie en hôtel. Nous avions choisi la Masseria Le Carubbe http://www.masserialecarrubeostuni.it/fr/située aux pieds de la colline d’Ostuni à 6kms de la ville blanche. Une masseria typique blanchie à la chaud à l’extérieur et offrant une délicieuse cuisine végétarienne.

C’est vraiment la région idéale où passer quelques jours en Mai avant les mois d’été saturés de monde. les plages sont magnifiques et l’eau divine et super claire.

Pour organiser votre séjour, vous pouvez le faire vous-même ou bien vous adresser à Voyageurs du Monde, https://www.voyageursdumonde.fr/voyage-sur-mesure/recherche-voyage/voyage-les-pouilles/italie leurs propositions de découverte des Pouilles sont assez diversifiées et super jolies.

En Mai fais ce qu’il te plaît …

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.