0
Les recettes de Caroline

Je veux du vert ! par Caroline Wietzel.

6 mai 2019

Celles qui me suivent sur mon compte Instagram l’ont peut-être déjà remarqué : je me suis mise au vert depuis une petite semaine. Et quand je dis « vert » j’exclue toute autre couleur. Voilà qui mérite une petite explication.

Un rendez-vous annuel.

Après ma cure de bouleau, je passe à la diète verte. C’est-à-dire que je ne mange que des légumes, des fruits et des graines… verts. Et que j’oublie tout le reste. Le chèvre que j’adore, le tofu qui me régale, les amandes qui font mon quatre-heures etc… pendant au moins une semaine et jusqu’à 15 jours.

Et c’est comme ça depuis trois ans.

Pour tenir sur la longueur, je zappe les sorties resto, sauf s’il s’agit d’un végétarien et encore là ce n’est pas gagné, et je repousse les diners chez les amis. Cela peut paraitre un peu « excluant » mais comme, je vous le promets, on en ressent les bénéfices dès le troisième jour, autant le faire sérieusement.

Opération nettoyage

Le bouleau a préparé le terrain en nettoyant et reminéralisant l’organisme,  le vert va continuer le travail en l’alcanisant.

Alcaniser son organisme, ou plutôt rétablir l’équilibre acido-basique nécessaire à son bon fonctionnement, c’est le mettre à l’abri de bien des troubles qui vont de la fatigue chronique aux infections à répétition, en passant par une frilosité excessive, une peau super sèche et un moral en berne.

Pour

  • retrouver de la vitalité
  • récupérer du confort dans les articulations et à 50 ans cela peut être important
  • éclaircir notre teint
  • mettre en place une alimentation plus saine et tout aussi nourrissante.

Le plein de chlorophylle

Je suis sûre qu’en lisant les premières lignes de cet article vous pensiez vous ennuyer. C’est tout le contraire, il y a vraiment de quoi s’amuser en cuisine tant l’offre est généreuse au printemps.

 Légumes

Pousses d’épinard, brocolis, courgettes, petits pois, fèves, asperges, salades, choux kalé, poivrons verts, artichauts, choux pak choï, vert de blette, fenouils, céleris branche, concombres, haricots verts…

Fruits

Avocat, citron vert, pomme granny, kiwi, olive verte, citron vert …

Herbes aromatiques.

Presque toutes… persil, menthe, basilic, aneth, coriandre, livèche, ciboulette, estragon…

Légumineuses, fruits à coques et autres

Haricots mungo, pois cassés, lentilles vertes, graines de courge et de tournesol, pistaches, algues nori, spiruline, curry vert…

Bougez, éliminez

Bien sûr, si on compte uniquement sur la diète verte pour retrouver une forme olympique et un teint de jeune fille, on va être un peu déçue par les résultats. En revanche, si on y adjoint une activité physique régulière (au moins trois fois par semaine), on met déjà plus de chance de notre côté.

En sollicitant notre système respiratoire pour augmenter l’apport en oxygène, nous aidons en effet notre organisme, et notamment les émonctoires chargés de l’élimination que sont les reins et la peau, à se débarrasser des toxines.

Deuxième astuce, privilégier les eaux alcalines (PH entre 6,5 et 8) ou faiblement minéralisées type Montcalm, Volvic, Évian…

Et puis enfin c’est vraiment le moment où je réduis à une tasse par jour ma consommation de thé vert ou de matcha (il contient quand même de la caféine) pour me mettre aux tisanes « plaisir ». Si le thym et le romarin me servent à prévenir les coups de froid en hiver, la verveine et la menthe fraiches sont au printemps une façon très agréable de terminer mon repas.

Deux petites règles pour assurer son confort

Le régime vert peut en revanche incommoder certaines peu habituées à manger autant de végétaux. La grande quantité de fibres absorbées pendant cette cure peut occasionner en effet des ballonnements ou des gaz facilement contrôlables pour peu que l’on :

  1. mâche consciencieusement chaque bouchée de façon à faire une purée assez liquide aisément assimilable par notre estomac.
  2.  consomme le « cru » avant le « cuit »,de préférence à la vapeur douce pour leur conserver à la fois nutriments et croquant.

MA RECETTE DE SALADE VERTE

Voici une recette tout en vert qui mélange cuit et cru.

Pensez-y plutôt pour le soir, en tout cas c’est comme ça que je fonctionne, car il y a pas mal d’ingrédients et donc de messages à intégrer pour notre système digestif. Au déjeuner, je me contente souvent de deux ou trois ingrédients (hors assaisonnements bien sûr) pour ne pas fatiguer mon organisme.

A savoir : les haricots mungo ou soja vert sont une source intéressante de protéines en plus de leurs fibres, vitamines et minéraux en quantité. Les graines de fenouil dans l’eau de cuisson vont en faciliter la digestion.

Les ingrédients :

  • 100 g de haricots mungo trempés une nuit
  • 1 poignées d’asperges des bois
  • 1 poignée de pousses d’épinards
  • 200 g de petits pois frais non écossés
  • 1 poignée de mesclun
  • 1 petite courgette
  • 6 cosses de fèves fraiches (ou 2 c à s de fèves surgelées épluchées)
  • 4 asperges vertes
  • 1 petite boite de lait coco
  • 1 pointe de c à c de matcha en poudre
  • ½ c c à c de cardamome
  • 2 brins d’aneth
  • quelques graines de courge
  • ½ c à c de bouillon de légumes
  • 1 feuille de laurier
  • quelques graines de fenouil
  • 1 c à s d’huile d’olive
  • 1 citron vert
  • ½ c à c de tartare d’algues
  • poivre vert

En pratique :

Faire cuire les haricots dans une casserole d’eau bouillante aromatisée avec le bouillon de légumes, la feuille de laurier et les graines de fenouil pendant 20 mn.

Egoutter.

Rincer la courgette et la tailler en bâtonnets de 5 cm de long. Les poêler 5 à 10 mn dans un peu d’huile d’olive. Réserver

Cuire à la vapeur pendant 3 mn les asperges des bois et les asperges vertes légèrement équeutées. Couper les asperges vertes en deux dans le sens de la longueur.

Eplucher les petits pois et les fèves et les cuire à l’eau bouillante légèrement salée de 7 à 10 mn (ils doivent rester croquants). Egoutter.

Dans une petite casserole, chauffer le lait de coco avec le matcha, la cardamome en poudre et quelques zestes de citron vert.

Dresser les haricots mungo au centre de l’assiette avec les bâtonnets de courgette, les asperges, les petits pois et les fèves. Mouiller avec le lait de coco.

Poser le mesclun et les pousses d’épinards sur le côté de l’assiette et arroser d’une vinaigrette composée d’huile d’olive, du jus du citron vert et du tartare d’algues.

Parsemer de graines de courges et de pluches de cerfeuil.

Donner un tour de moulin à poivre vert.

 

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.