0
Wellness

Faire corps avec son corps.

25 juin 2021

Et si le secret pour prendre de l’âge sans vieillir réside dans la réconciliation avec son corps ?  Comprendre, aider et aimer son corps, faire équipe avec lui, collaborer avec lui et ce le plus tôt possible. C’est la clé pour prendre de l’âge sans vieillir.

Combien d’entre nous aime vraiment son corps ?

Combien d’entre nous en prend soin avec bienveillance sans le malmener ? le juger ? le punir ? Notre corps est la plus incroyable des machines. Il connaît ses besoins, et sait quand il doit se nourrir, bouger, se reposer, … Notre corps est dépositaire de capacités innées d’autodéfense et d’autoréparation. La condition pour que tout fonctionne bien est qu’il soit bien traité c’est-à-dire que nous soyons à son écoute, que nous l’aimions et que nous lui fassions confiance.

Notre corps est notre meilleur allié de vie.

Il nous permet de sentir, ressentir, faire, voir, écouter, goûter. C’est lui encore qui nous permet de mener à bien nos projets, de profiter de bons moments, d’apprécier les belles rencontres. Notre corps c’est notre identité. Nous sommes notre corps, c’est notre véhicule terrestre. Si on en prend soin, si on fait équipe avec lui, alors il nous le rendra au centuple. Au contraire, si on le malmène, on le surcharge avec une alimentation toxique et trop riche en graisses, en sucre, … Si on ne lui permet pas d’évacuer les toxines grâce à une activité physique régulière. Alors le corps vieillit plus vite, encaisse de moins en moins bien au fil des années, récupère moins bien et moins vite.  Prendre de l’âge devient alors contraignant et limitant. Il ne tient qu’à nous par notre hygiène de vie et notre discipline de conserver notre vitalité et notre énergie.

Notre corps est notre maison.

Et nous devons l’habiter cette maison en en prenant soin. Notre pire ennemi est le corps idéalisé, cette image que nous nous sommes construites dans notre tête et qui nous pousse à rechercher l’impossible. Ce Moi idéalisé source de complexes et frustrations. Plus vite, on réussit à s’en débarrasser, plus vite on peut se réconcilier avec son corps et entamer un partenariat fructueux.

Qu’est-ce qui fait vieillir le corps ?

L’acide et le sucre, voilà nos principaux ennemis. Ceux qui pompent notre énergie naturelle, qui ouvrent la porte à de nombreux dysfonctionnements qui s’établissent en douce au fil des années sans faire de bruit, qui peuvent causer des dommages importants et sont des facteurs de vieillissement accéléré.

Le sucre, ennemi n°1 de notre santé.

Je veux bien sûr parler du sucre raffiné, du sucre caché dans la nourriture industrielle, des aliments à index glycémique (le pouvoir sucrant d’un aliment) élevé, de toutes les farines blanches, des sucreries, gâteaux, barres, céréales industrielles, viennoiseries, … Ces sucres-là augmentent le taux de sucre dans le sang. Ils favorisent le stockage des graisses et les comportements compulsifs car le sucre appelle le sucre. Il s’apparente à une drogue.

J’exclus les fruits qui sont bons pour la santé car ils ne perturbent pas la glycémie et qu’ils regorgent de fibres importantes pour notre équilibre nutritionnel et le fonctionnement de notre système digestif.

A partir de 45 ans, oubliez le sucre.

Votre silhouette et votre peau vous remercieront car en plus de favoriser le stockage des graisses et le surpoids, le sucre favorise l’apparition des rides. Trop de sucre dans le sang entraine dans le derme une rigidification voire une rupture des fibres de collagène et d’élastine qui assurent le maintien et la fermeté de la peau.

Notre hygiène de vie est la clé de la bonne forme de notre corps. Être partenaire de son corps, c’est le comprendre. Et tout mettre en œuvre pour aider son corps, faire équipe avec lui.

Que se passe-t-il à la ménopause ?

A partir de 45 ans, les cycles commencent à devenir irréguliers et la pré-ménopause s’installe. Le métabolisme du corps ralentit et brûle moins de calories. Conséquence, si on ne change rien à ses habitudes alimentaires, on consomme trop d’énergie par rapport à celle qu’on brûle. Le surpoids s’installe.

La botte secrète pour booster le métabolisme et brûler des calories c’est l’activité physique. La sédentarité est l’ennemi de la bonne santé et de la performance du corps. Le corps a besoin de bouger, il a besoin de mouvement. Il n’est pas programmé pour être immobile, sédentaire. Sans mouvement, le sang circule mal, la lymphe ne peut pas assurer correctement sa fonction de drainage et d’élimination des toxines. Les cartilages de nos articulations ne sont plus nourris, le transit digestif est moins bon.

Comment garder un corps au top de son énergie ?

Devenir experte de soi-même, entrer en expertise de soi, de son corps, de son fonctionnement, de ses besoins et de ses ennemis. Là, on peut vraiment se réconcilier . Et entrer dans une relation de bienveillance avec soi pour donner à son corps ce dont il a besoin, pour l’aider à ne pas gaspiller d’énergie inutile ou à la retrouver quand c’est nécessaire.

Ma méthode pour prendre de l’âge sans vieillir.

Dans mon guide « BELLE ET BIEN DANS SON AGE » à paraître fin septembre aux éditions Leduc, je vous donne toutes les clés simples et faciles à mettre en pratique au quotidien pour faire de votre corps un partenaire au long cours et traverser l’âge avec bonne humeur, énergie, vitalité et plaisir. Rendez-vous dès fin août pour les précommandes.

Poursuivez votre lecture !

3 Commentaires

  • Répondre chantal 26 juin 2021 at 08:36

    Stopper le sucre, j’y étais arrivée durant un an , puis , un choc, une longue période de tristesse et je me suis précipitée sur le chocolat… à ce moment je me suis dit que j’avais tout raté et j’ai succombé sans retenue à toutes les tentations sucrées… j’ai beaucoup de difficultés à me reprendre en mains, je fais facilement partie des « tout ou rien « …. Voila. voila, il me faudra une bonne dose de volonté et surtout un but… pour l’instant, je subis davantage, que je ne vis, l’été, c’est vraiment ma période de déprime, la chaleur étouffante empêche tous stimulis
    Mais quelle horreur, je fais mon affreuse ménopausée selon le cliché de la femme aigrie 🙂
    Merci de nous offrir autant de pistes pour se reprendre… plus qu’à les suivre ..!

    • Répondre Eve 26 juin 2021 at 13:41

      Votre message est touchant
      Essayez de sortir du tout ou rien… ça en vaut vraiment la peine.
      Ce n’est pas parce qu’une fois vous dérogez à de bonnes habitudes que tout est foutu. Ce qui vous met en échec c’est la répétition des dérapages ( un 2ème, un 3ème, le lendemain, le surlendemain….tous les jours )
      Visez plutôt une nourriture à index glycemique bas, de saison, absorbée en pleine conscience (savourée quoi et pas avalée machinalement)
      Demandez de l’aide si besoin, être soutenue peut vous faciliter la chose.
      Ayez de la tolérance pour vous et votre corps. Vous le valez bien !
      Avec mes plus chaleureuses pensées de soutien
      Ps : lisez les publications de Natacha 😉

  • Répondre birraux 28 juin 2021 at 10:06

    Chantal, vous êtes attendrissante, il y a les becs salés et les becs sucrés dont je fais partie, et les douceurs sont de véritables réconforts, en même temps que d’être très culpabilisantes, car l’on sait que le sucre est mauvais pour la santé et pour le poids. Réjouissons nous d’être en bonne santé, et essayons de ne pas laisser les chagrins ou les difficultés nous envahir…le repos, de bonnes heures de sommeil, nous font voir la vie sous un angle positif et évite souvent les compulsions. Bonne journée!
    PS : Non vous n’êtes pas une affreuse ménopausée aigrie, vous êtes drôle et touchante…

  • Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.