La peau

Pourquoi, quand et comment je dois exfolier ma peau ?

8 mai 2019

L’exfoliation, c’est un vrai sujet. Pendant longtemps je dois avouer que je ne m’en suis pas beaucoup souciée. Et puis, ma peau a commencé à changer. Elle avait moins d’éclat, paraissait plus terne. J’ai essayé plein de formules coup d’éclat et c’est là que j’ai pris conscience que le meilleur coup d’éclat ce n’était pas un produit magique mais une exfoliation régulière de la peau. Un geste tout simple qui recèle d’immenses bienfaits pour notre peau. C’est le geste belle peau par excellence surtout à partir de 45 ans.

En prenant soin bien sur de choisir des produits adaptés à sa peau et en respectant quelques règles de base que je me fais un plaisir de partager avec vous.

Que se passe-t-il à, partir de 45 ans dans notre peau ?

Notre peau est un organe vivant qui vit et interagit avec notre métabolisme. Sous l’influence des bouleversements hormonaux que nous connaissons à la ménopause et dès la pré-ménopause en fait, notre peau change. Elle devient plus fine. Les fibres de collagène et d’élastine sont moins efficaces et moins nombreuses. Résultat, elles ont plus de mal à assurer leur rôle de soutien. Le derme perd de sa fermeté et notre peau se relâche. Résultat, nos pores se dilatent devenant soudainement plus apparents.

Elle a tendance à se déshydrater du fait de la perte en acide hyaluronique. Cette molécule miracle naturellement présente dans le derme qui retient l’eau en profondeur dans les tissus.

Des imperfections et petits boutons peuvent apparaître sous l’effet de l’augmentation des hormones masculines. Ainsi que des taches brunes du fait du dérèglement de la production de mélanine.

Pourquoi exfolier son visage ?

On a tendance à l’oublier mais quelque soit son type de peau, l’exfoliation est le geste coup d’éclat par excellence. C’est l’unique moyen de débarrasser la peau des cellules mortes et des impuretés qui l’étouffent et empêchent le renouvellement cellulaire naturel de fonctionner. Résultat, votre peau es terne, le teint est brouillé et vous avez mauvaise mine.

Rôles d’un bon exfoliant pour le visage.

  • Il booste la pénétration des actifs de nos rituels de soin en éliminant les cellules mortes à la surface de la peau,
  • stimule le renouvellement cellulaire limitant ainsi la déshydratation et la sécheresse excessive
  • Il permet d’éclaircir les taches pigmentaires en éliminant les cellules mortes, ternes et polluées qui stagnent en surface.
  • et relance la production de cellules jeunes et agit ainsi sur les rides et la fermeté
  • Il aide à gommer les petits défauts cutanés : cicatrices, imperfections, pores apparents, …

Comment choisir le bon produit ?

Il existe 2 sortes d’exfoliation pour la peau : l’exfoliation mécanique et l’exfoliation chimique.

L’exfoliation mécanique.

L’exfoliation mécanique ce sont les produits à grains abrasifs que l’on frotte sur la peau et qui polissent la surface. Ces produits fonctionnent pour les peaux normales et mixtes mais sont à éviter pour les peaux sensibles, hyper réactives et très déshydratées.

L’exfoliation chimique.

Quant à l’exfoliation chimique ce sont des enzymes, des acides de fruits ou de l’acide salicylique qui dissolvent les cellules mortes et les détachent de l’épiderme. Parfaite pour les peaux sensibles, sèches ou acnéiques.

L’exfoliation enzymatique est la plus douce. Elle peut être pratiquée 2 à 3 fois par semaine.

Ma sélection

L’exfoliation aux acides de fruits est plus puissante mais les résultats sont assez spectaculaires. A pratiquer une fois par semaine maximum et si vous avez la peau très sensible plutôt une fois tous les 15 jours.

Moi, j’adore le MASQUE RESURFAÇANT de TATA HARPER. Je l’applique sur peau sèche et le laisse agir environ 30 minutes. Il agit en douceur et laisse la peau douce et lumineuse. Si votre peau est plutôt normale ou mixte, vous pouvez essayer le GLYCOLACTIC MASQUE ECLAT PEAU NEUVE de REN SKINCARE.

Le peeling professionnel dermatologique.

Une fois par an, chez son dermatologue, on s’offre un peeling professionnel. Privilégiez le dermatologue versus des soins cabine en institut. Les produits utilisés sont beaucoup plus concentrés et potentiellement ils sont plus agressifs pour la peau. Le médecin choisit en fonction de votre peau, de sa nature et de son état, les actifs à appliquer : éclat, anti-âge ou purifiants.

Bien choisir son produit.

J’ai banni les exfoliants à grains trop abrasifs et agressifs pour ma peau. Il est essentiel de choisir un produit adapté à votre type de peau. Pour éviter de provoquer rougeurs et boutons. Si vous hésitez, demandez conseil à une conseillère de beauté ou à votre pharmacien.

Quelle est la meilleure période pour la pratiquer ?

En fait, les peelings enzymatiques doux peuvent se pratiquer jusqu’à 2 à 3 fois par semaine. Tout dépend de la nature de votre peau et de sa sensibilité. Au début, on commence par une fois par semaine et on augment au fur et à mesure en fonction des réactions de sa peau.

Pour les peelings plus puissants, on fait attention à ne pas dépasser 1 par semaine et l’été on espace les exfoliations car c’est le moment où la peau a besoin de s’épaissir pour se protéger du soleil, qui favorise l’apparition de taches.

Plutôt le soir.

Après le nettoyage de votre peau, sur une peau parfaitement propre et avant d’aller vous coucher. Ainsi l’épiderme pourra se régénérer au cours de la nuit. On veille à bien hydrater sa peau après une exfoliation. Car l’exfoliation enlève les cellules mortes certes mais aussi son film hydrolipidique.

Le must est d’appliquer un masque hydratant et de dormir avec. Mon chouchou du moment le MASQUE HYDRATANT de SUZANNE KAUFMANN.

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.