Detox

Détox et diètes, nos alliées jeunesse à la ménopause.

24 octobre 2018

Diètes, mono-diètes, détox, derrière ces mots très à la mode, se cachent en fait de puissants outils de bien-être, de vitalité, de jeunesse et de minceur.

First, nos alliées santé

Pour se servir à bon escient de cette boîte à outils sans céder aux phénomènes de mode, il faut tout d’abord conserver en tête que notre corps a 3 fonctions naturelles qui sont indispensables à la vie et à son fonctionnement.

  • L’élimination des cellules endommagées et des déchets qui s’accumulent au cours des processus physiologiques vitaux
  • L’assimilation des nutriments nécessaires au métabolisme
  • La régénération et la réparation des tissus.

Chaque jour, ces 3 cycles s’alternent suivant le rythme d’une horloge biologique harmonieuse. Respecter et encourager le rythme naturel permet au corps de répondre aux fonctions vitales des cellules tout en conservant une efficacité maximale et un excellent équilibre.

Mais sous la pression du stress, d’une alimentation déséquilibrée, de fluctuations hormonales perturbatrices du sommeil, … le corps peut perdre sa capacité naturelle à expulser les toxines. Résultat, les organes se polluent progressivement en créant à terme un déséquilibre fonctionnel qui peut devenir chronique et dégénérer.

C’est la raison pour laquelle il est super important d’éliminer et de détoxifier régulièrement l’organisme car les cellules intoxiquées ne réussissent pas à se nourrir et à se régénérer correctement. L’organisme se fatigue et il vieillit alors plus vite.

Détoxiner son corps, le « mettre au vert » pour le nettoyer en profondeur. Et surtout le faire de manière naturelle avec pour objectif central d’éliminer les toxines qui s’accumulent du fait d’une hygiène de vie et d’une alimentation irrégulières.

Ma boîte à détox.

Passage en revue des techniques existantes que chacune d’entre nous peut décider

d’adapter en fonction de son état général et de ses souhaits. Regain d’énergie et de vitalité assuré avec en prime un teint éclatant.

LA JOURNÉE DE REPOS DIGESTIF

C’est un premier pas dans la détox qui a de multiples effets positifs. Le premier bien sûr est d’alléger les intestins. Et ça c’est une sensation de légèreté très agréable. Le second est de nous faire prendre conscience du rôle de la nourriture dans notre vie. On se rend compte qu’on ne mange pas toujours quand on a faim. On mange pour plein d’autres raisons essentiellement émotionnelles. Cette journée de repos digestif peut vous aider à retrouver un équilibre et à refuser le trop plein.

Comment procéder ?

Je vous recommande de commencer de préférence un soir en supprimant le dîner et de terminer le lendemain soir par un dîner léger plutôt végétarien. Enclencher un jeûne digestif  le matin est risqué car après une journée de travail, vous risquez de trouver difficile de tenir jusqu’au lendemain matin sans craquer.

A titre personnel, je commence mon jeûne hebdomadaire le dimanche soir après une journée bien nourrie, un petit déjeuner brunch et un déjeuner tardif. C’est ce que j’ai trouvé de plus facile à caser dans mon planning.

A retenir qu’il est important que ce jeûne soit de 24h et que le premier repas pris ensuite doit être léger et sans alcool de façon à ne pas faire subir un choc brutal à vos intestins.

A quelle fréquence ?

Commencez par un rythme mensuel et adaptez ensuite à un rythme qui vous semble bien pour vous. Écoutez comment votre corps réagit, c’est le meilleur baromètre qui soit.

LE JEÛNE SÉQUENTIEL

Cela consiste à jeûner une fois par semaine pour mettre en pause notre organisme.

En pratique : on arrête de manger à partir de 20h ou 21heures et on recommence à manger normalement le lendemain à 13h. On boit beaucoup d’eau et de tisanes et on évite les excitants comme le thé et le café.

Mettre ses intestins au repos une dizaine d’heures permet une meilleure élimination des déchets. On remet le compteur à zéro en quelque sorte.

Résultat : nos défenses immunitaires sont boostées, notre teint s’éclaircit et on a beaucoup plus de tonus.

LA MONODIÈTE

Elle consiste à ne plus manger qu’un seul et même aliment à chaque repas pour restaurer les intestins. Ce régime allège leur travail car ils n’ont qu’un seul aliment à traiter versus 5 ou 6 au cours d’un déjeuner ou d’un dîner. Le corps a alors moins d’effort à fournir pour la digestion et il peut déployer cette économie d’énergie ailleurs. C’est une des raisons pour lesquelles vous vous sentirez très dynamique en période de monodiète.

Vous constaterez aussi que vous vous allégez. L’alimentation en monodiète réduit l’apport en calories de façon conséquente, l’organisme doit puiser dans ses propres réserves de carburant pour soutenir le corps. Résultat, il brûle la graisse installée et votre silhouette s’affine.

En pratique, ça donne quoi ?

La monodiète peut se faire sur une semaine, 3 jours et même une journée.

Sur une journée, elle s’adresse surtout aux personnes sollicitées par des repas d’affaires ou contraintes par des déplacements professionnels fréquents les empêchant de s’alimenter correctement. Elle est aussi idéale pour rééquilibrer l’organisme après des écarts ponctuels tels que les fêtes par exemple.

Les monodiètes de 2 ou 3 jours peuvent se faire tous les mois. En revanche, celles de 5 jours sont conseillées 2 fois par an hors cadre de cures encadrées.

Pour qu’elle se passe bien, préparez votre monodiète en amont. Assurez-vous d’être psychologiquement disponible à la période choisie et évitez de vous dire que vous allez faire quelque chose de difficile. Voyez-là plutôt sous l’angle du bien-être dans lequel vous allez vous trouver après. Et surtout choisissez un aliment que vous aimez, qui vous fait plaisir.

Quelques exemples.

La monodiète de pomme

C’est la plus facile et la plus conseillée car ce fruit peut être préparé de multiples façons : cru, cuit, râpé, en compote, au four, … Ses qualités en font un vraie remède : « an apple a day keeps the doctor away ». Elle est rassasiante, antioxydante, drainante, elle stimule les fonctions hépatiques et possède des vertus anti-cholestérol et antirhumatismales. La pomme est aussi un bon protecteur gastrique et un régulateur du système intestinal.

Vous pouvez en consommer entre 1,5 et 3kg par jour en privilégiant les pommes bios et non acides.

La monodiète de raisin.

L’automne est sa période. Elle offre une vraie cure de rajeunissement à l’organisme du fait des nombreux sels minéraux que contient le raisin. Riche en fer, en sélénium, en magnésium, en zinc ainsi qu’en potassium, il est excellent pour réduire la pression artérielle. Fruit diurétique et drainant il contribue à l’élimination des graisses incrustées et sa teneur en fibres permet de purifier les intestins.

Vous pouvez en consommer entre 1 et 2,5 kg par jour de préférence bio et non acide en alternant le chasselas, pour la finesse de sa peau et sa teneur en sucre équilibrée et le muscat.

La monodiète de riz.

Elle est idéale en hiver quand il fait froid. Le riz est un aliment aux multiples propriétés qui permet de régénérer et de nettoyer notre sang et nos tissus. La matin, vous pouvez déguster une version riz au lait et pour vos repas l’assaisonner avec de l’huile d’olive et du citron.

La monodiète de jus frais.

Mélangez les fruits et les légumes en faisant la part belle aux légumes. Réalisez-les à l’extracteur à partir de fruits et de légumes frais et buvez le rapidement pour éviter son oxydation. Ainsi réalisés, ces jus sont remplis de vitamines, minéraux, enzymes et antioxydants. Vous pouvez en consommer quotidiennement et les utiliser en monodiète.

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de les faire, la marque ATELIER NUBIO fabrique et distribue de délicieux jus frais et bio.

Et après, comment on gère la sortie de la détox ou de la diète ?

Que votre détox ou votre diète aient duré 24h, 3 jours ou une semaine, vous avez offert à votre corps une super pause. Pour profiter de ces bienfaits, il est super important de faire attention à son alimentation à la sortie et donc de rompre la détox ou la diète en douceur.

  • Manger selon votre faim et avant d’ouvrir la porte du frigo demandez-vous si vous avez vraiment faim.
  • Privilégier les fruits et légumes crus et de saison avant ou en accompagnement de votre repas
  • Consommer des céréales semi-complètes en petite quantité en les ré-introduisant au fur et à mesure
  • Idem des protéines animales et du lait, consommez-les en les réintroduisant progressivement et veillez à ce qu’elles soient bio.
  • Continuer à exclure les sucres raffinées d votre alimentation. Leur apport nutritionnel est nul. Remplacez les par du miel ou des fruits secs.

La détox, un soin global du corps et de l’esprit

La détox n’est donc ni un simple régime amaigrissant ni une discipline de nutrition. Il ne faut vraiment pas la considérer comme un simple moyen de réparer ponctuellement des excès alimentaires que vous seriez prêtes à réitérer dès qu’une bonne occasion se présente.

Non, la détox c’est une vraie méthode de soins globale, qui bénéficie à nos intestins bien sûr mais qui agira aussi sur la qualité de votre sommeil, de votre immunité et de votre moral.

C’est véritablement un programme de vie qui vise à créer une dynamique positive dans laquelle on décide de respecter son corps et de refuser les cercles vicieux destructeurs de notre santé.

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.