Ménopause

Le décrescendo alimentaire pour être en forme à la ménopause.

24 mai 2019

Depuis assez longtemps, j’ai intégré que les régimes étaient plus nocifs qu’autre chose pour notre silhouette. Grâce à mes lectures, à mes échanges et interviews avec de nombreux nutritionnistes, naturopathes, praticiens de santé, j’ai compris que seule la discipline alimentaire me permettrait d’obtenir et de garder mon poids idéal.

Je sais que le mot discipline peut en rebuter plus d’une, car immédiatement on lui associe les privations. Alors je précise tout de suite que discipline ne veut pas dire privation. Loin de là. Discipline, ça veut dire comprendre comment notre organisme fonctionne pour lui apporter ce dont il a besoin au bon moment. Notre organisme a un biorythme. Si on le connaît et qu’on sait l’écouter, la nourriture ne profitera qu’à lui et pas à notre tour de taille.

J’ai du coup regardé de près la chronobiologie et la chrono-nutrition dont le principe de base est de mettre en phase nos repas avec le rythme de nos hormones et de notre métabolisme. Ensuite, je l’ai adapté en intégrant tout ce que j’avais appris lors de mes séjours détox chez Henri Chenot à Merano et pendant mon jeûne à la Pensée Sauvage. Et aujourd’hui, je vous présente le décrescendo alimentaire.

Les 3 temps biologiques de notre corps

Nous sommes soumis à des cycles naturels incontournables, les cycles cycardiens, qui nous obligent à renouveler notre apport alimentaire toutes les 24H. Ce qui veut dire que notre corps ne peut se nourrir que pour ce laps de temps. Il doit donc obéir aux lois naturelles qui fixent des horaires appropriés pour ingérer les repas et les différents nutriments dont il a besoin.

Le rythme biologique des notre journée se découpe en 3 phases d’une durée de 8h chacune.

Phase 1 : L’assimilation de 12H à 20h

C’est le moment où notre corps est au top de ses capacités pour se nourrir, digérer les aliments et les assimiler. Les organes les plus actifs sont ceux de l’appareil digestif ainsi que le foie et les reins. C’est donc le moment pour l’organisme de consommer des aliments et de les décomposer en substances nutritives et en déchets. C’est le moment où on prend ses repas principaux.

Phase 2 : La régénération de 20H à 4H du matin.

Pendant la nuit, entre 20h et 4H, les processus métaboliques changent complètement. Le flux des substances nutritives apportées par l’alimentation s’épuise peu à peu. Les fonctions des organes ralentissent et l’organisme entre dans une phase de « jeûne physiologique ».

Le corps interrompt les activités d’assimilation et de stockage. Il active un système de détoxication et de régénération en s’occupant des nutriments que l’alimentation fournit aux cellules. Et là commence le processus de renouvellement des cellules. N’oublions pas que notre corps renouvelle chaque jour plus de 10 milliards de cellules.

Comment font-elles nos cellules pour se renouveler ?

Elles mettent à profit les substances nutritives mises à leur disposition par l’organisme qui les a préalablement absorbées et digérées en phase 1. C’est la raison pour laquelle

  • la digestion est aussi importante
  • la qualité du microbiote intestinal est fondamental
  • au final, nous sommes ce que nous digérons

Pendant la nuit, notre température corporelle baisse. Dans cet état de repos et de jeûne se produisent tous les processus d’élimination et de régénération. Parallèlement, la production de mélatonine augmente. Et c’est important car c’est l’hormone anti-vieillissement.

Phase 3 : L’élimination de 4H à 12H.

Le corps se libère des résidus toxiques. Il est important de boire de l’eau au réveil pour aider aux drainages des toxines.

Comment s’organise les besoins de notre organisme ?

Entre 5h et 9h du matin, c’est le début du coup de feu pour notre organisme.

Le pilote de la fanfare c’est le cortisol autrement appelée hormone du stress. Aux manettes de notre cycle digestif, il s’associe avec le neuromédiateur des catécholamines chargé d’assurer notre réveil et notre tonus physico intellectuel de la matinée. Ensemble, ils veillent à ce que chaque organe et cellule dispose du bon carburant et des matériaux essentiels à sa régénération interne. Autrement dit, du gras pour les cellules, des acides aminés pour certains neuromédiateurs, du sucre pour le cerveau, …

Où les trouvent-ils ?

Pour la majeure partie dans nos réserves de graisses qu’ils déstockent massivement jusqu’à 8 heures du matin. C’est la raison pour laquelle au réveil notre organisme a besoin de se réapprovisionner en acides gras pour réparer et régénérer les parois des cellules.

Vive le petit déjeuner salé riche en fromage de brebis ou de chèvre, œuf, jambon, du pain complet.

Il faut savoir que les corps gras absorbés dans l’heure du lever empêchent l’organisme de sécréter une enzyme dont la mission est d’activer la fabrication des graisses telles que le cholestérol. En prime, un petit déjeuner salé sans sucres rapide type viennoiseries, farine blanche et confiture ralenti la digestion et nous protège des pics d’insuline propices aux renflouages des adipocytes.

De 12h à 13h, les protéines sont reines.

Tout simplement parce que la lipolyse c’est à dire le déstockage des lipides s’achève. Alors, on évite toute consommation de graisses qui seront stockées. Le foie, quant à lui, libère dans l’organisme des enzymes nécessaires à la digestion. Or le foie gère essentiellement l’assimilation des aliments d’origine animale. Donc au déjeuner, on en profite pour les consommer. C’est vraiment l’heure des protéines.

En plus, elles ont 2 grands avantages ces protéines animales :

  1. leur effet coupe faim. Résultat, on mange moins sans perdre du muscle.
  2. elles contiennent du tryptophane, un acide aminé précurseur de la sérotonine, le neuromédiateur de la bonne humeur et du sommeil de qualité.

A partir de 20H, l’organisme se met en mode veille.

Il devient paresseux, les sécrétions digestives ralentissent, on ne métabolise quasiment plus ce que l’on mange car l’objectif du corps est de se préparer à la régénération nocturne. Donc là tous les warnings du stockage clignotent. Donc on dîne le plus tôt possible et le plus léger possible. Choisissez des aliments simples et digestes pour que la digestion soit courte. L’idéal est de dîner avant 20H de manière à interférer le moins possible avec les processus nocturnes d’élimination et de régénération.

Dîner tôt et léger pour éviter un vieillissement prématuré.

L’hypothermie nécessaire à la production de mélatonine et à la détoxination est perturbée par un dîner trop abondant absorbé tard. Le corps se maintien en état d’oxydation. La température corporelle reste élevée. Et cela interfère sur les processus biologiques naturels de la phase d’élimination. La production de mélatonine ne suivra pas un bon rythme et le sommeil sera de mauvaise qualité avec des réveils nocturnes surtout entre 1H et 3 heures du matin. L’activité nocturne d’élimination des toxines s’avérera inefficace.

Résultat : un vieillissement prématuré.

  • stockage de matières acides
  • état de souffrance organique avec malnutrition cellulaire
  • ralentissement de l’élimination,
  • auto-intoxication
  • mort cellulaire

C’est capital de respecter cette phase là. J’ai bien conscience que c’est le plus difficile à intégrer dans nos modes de vie. Dîner avant 21h toutes les fois où vous le pouvez. Et quand vous sortez, mangez le moins possible et restreignez l’alcool au maximum. Dites-vous que tout le sucre absorbé le soir se stocke dans votre organisme.

Ma méthode : le décrescendo alimentaire.

Un solide petit-déjeuner

J’alterne salé ou sucré en fonction de mes envies.

  • Version salée : avocat, formage de brebis et une tranche de pain complet
  • Version sucrée : compote de pomme au gingembre faite maison avec un fruit agrémenté d’amandes, noix du brésil et pollen frais.

Avec du café dont je ne peux me passer.

Un déjeuner protéiné.

J’alterne protéines animales et végétales avec une préférence pour ces dernières. Mais je veille à ne pas zapper les protéines animales. Je fais beaucoup de sport et j’en ai besoin pour conserver et développer ma masse musculaire.

Mes protéines animales favorites : œuf, hareng, saumon et côté viande un peu d’agneau et de tartare de bœuf de temps en temps. Et des légumes à volonté crus ou cuits.

Jamais de dessert ni au déjeuner ni au dîner. Le sucre est un poison et une drogue. Evitez le. Vous serez en bien meilleure forme, en bien meilleure santé et votre taille vous en remerciera.

Un dîner super léger.

En général, je prends un potage de légumes et une salade. Et si je meurs de faim je rajoute un ½ avocat. Une fois par semaine au moins, je zappe le dîner de façon à faire un jeune séquentiel de 16H. Jeûner, c’est un réel booster de l’organisme. Mettre au repos son système digestif permet au corps de mieux récupérer et de mieux éliminer les toxines régulièrement? Ainsi, on évite l’installation d’une inflammation chronique dangereuse pour la santé.

Et aussi beaucoup d’eau et de tisanes. Plus de café après 11h le matin. Ça c’est pour le sommeil car la caféine reste 8 heures dans le corps et se cumule avec le nombre de cafés !

 

 

 

 

Poursuivez votre lecture !

15 Commentaires

  • Avatar
    Répondre SANDRINE TRIDOT 24 mai 2019 at 12:00

    Bonjour Natacha,
    pouvez vous me dire à quel moment de la journée vous mangez des fruits?
    Faut il aussi se passer de fructose?
    Bravo pour vos chroniques .
    Merci de votre réponse .
    Sandrine.

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 24 mai 2019 at 13:34

      bonjour Sandrine,
      Merci de votre message et de vos encouragements. Je mange des fruits le matin avec des amandes en généra que je soupoudre de pollen frais avant d’aller au sport sauf quand je fais un petit déjeuner salé. Sinon je les prends en dehors des repas et jamais après 16h. C’est le seul sucre que je m’autorise hormis celui qui est caché dans les aliments et que je n’arrive pas à traquer à 100%.

  • Avatar
    Répondre Marie neige dion 24 mai 2019 at 15:25

    Merci beaucoup pour c’est merveilleux conseils je vais essayer le petit déjeuner salé, mais ce n’ai pas gagné 😂

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 24 mai 2019 at 15:28

      Merci merci et courage pour le breakfast salé :)))

  • Avatar
    Répondre Corine Vanlaer 25 mai 2019 at 08:18

    Bj Natacha. Quel est la part de feculents dans vos repas?Merci pour vos articles

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 25 mai 2019 at 15:48

      Bonjour, je consomme peu de féculents mais beaucoup de légumineuses (lentilles, quinoa, pois chiches). Je prends du pain complet le matin et quelque fois des pâtes accompagnées de légumes.

  • Avatar
    Répondre hernandez 25 mai 2019 at 14:02

    bonjour,
    je suis incapable de manger ainsi, pas de fruits ou si peu, pas de féculents qui me sont indispensable pour l energie, seulement une tranche de pain lors du petit dejeuner “sucré”. C’est vrai que si tu ne veux pas prendre des kilos et meme si tu veux maigrir, c’est l’idéal, mais sans activité parce que tu ne peux pas tenir le coup. Comment tu fais ?

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 25 mai 2019 at 15:46

      Bonjour Joelle, je prends des fruits le matin. Je mélange de la compote de pomme que je prépare moi-même pour la semaine avec des fruits frais. Parfois j’ajoute du pain complet avec du fromage de chèvre ou de brebis. Je consomme peu de féculents mais beaucoup de légumineuses grandes sources d’énergie (lentilles, quinoa, pois chiche) au déjeuner. Il m’arrive de me faire un plat de pâtes avec des légumes mais jamais de protéines animales avec les féculents. Ce sont surtout les légumineuses et les protéines qui rechargent mon énergie. Bien cordialement.

      • Avatar
        Répondre h 25 mai 2019 at 16:06

        Merci pour ta reponse. Je n’avais pas compris l’ajout des légumineuses a midi. Ca me parait plus équilibré ainsi. Pour les fruits , j’adore ça et j’aurais du mal à n’en prendre que le matin. Pour les compotes, je les fais toujours maison, c’est tellement mieux et bien meilleur en gout. Alors bonne continuation et à bientot pour te lire dans un prochain article

  • Avatar
    Répondre EVELYNE HUARD 25 mai 2019 at 14:57

    Merci beaucoup Natacha pour votre article ; le PDJ salé quasiment jamais pour moi car essayant d éliminer les sucres au maximum je m autorise à prendre des fruits le matin ou confiture ou pain …. mais votre hygiène alimentaire donne des envies de changement !
    Evelyne

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 25 mai 2019 at 15:42

      Merci beaucoup Evelyne pour votre message. Le changement est toujours bon pour le corps. Vous pouvez essayer d’intégrer du fromage de chèvre ou de brebis frais le matin sur votre pain pour accompagner vos fruits. Et surtout vous pouvez substituer la confiture par de la compote de fruits faite maison. Tous les dimanches je me préparer de la compote de pomme pour la semaine. Bien à vous. Natacha

  • Avatar
    Répondre Annette 25 mai 2019 at 21:06

    Bonjour.
    Pour le petit déjeuner je prends céréales natures , cranberries et amandes .
    Je bois du jus d’orange et un thé vert bio.
    Je vais faire comme vous prendre un verre d’eau au lever, mais je vois partout qu’il faut boire un jus de citron .alors ? .
    Merci et bonne soirée

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 26 mai 2019 at 19:35

      Bonsoir Annette, vous pouvez prendre au lever un verre d’eau tiède avec du jus de citron. Moi, je ne le fais pas toute l’année. Seulement en cure aux changements de saisons. Très belle soirée.

  • Avatar
    Répondre Christine 25 mai 2019 at 22:23

    Bonjour,personnellement je mange pas le matin car je n’ai pas faim, il faut savoir écouter son corps et ses besoins, j’ai toujours fonctionné ainsi j’ai 52 ans bientôt 53 ans, je porte une taille 34
    Se priver de rien en mangeant de tout un peu
    Nous sommes tous et toutes différents
    C’est mon secret et du sport où activités physiques évidemment
    Merci pour cet article

    • Natacha Dzikowski
      Répondre Natacha Dzikowski 26 mai 2019 at 16:47

      Bonjour Christine, je partage tout à fait ce point de vue. Ecouter son corps et ses besoins est la meilleure façon de garder sa lorgne et son moral. Merci de votre commentaire. Natacha

    Laisser un commentaire

    En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.