Mood and style

Comment bien choisir son maillot de bain ?

29 juin 2018

Dans la vraie vie, vous avez remarqué combien bien choisir son maillot de bain relève du parcours du combattant, ce moment où on se dit « bon allez je vais aller essayer des maillots de bain » et on sait au fond de nous que c’est presque une épreuve où on va se juger encore et encore et se trouver tellement de défauts … Et plus les années passent, plus on trouve l’exercice difficile. Presque on culpabiliserait que ça ne se passe pas comme dans les magazines !!!

Donc ça commence (presque) toujours dans une cabine d’essayage où rien ne va … où on se trouve super moche, pas assez ceci ou pas assez cela, où les lumières sont rarement (et c’est un euphémisme) valorisante (on dirait presque qu’elle fabrique de la cellulite ces fameuses lumières) et comme les cabines sont en général assez petites il n’y a aucun recul et question silhouette c’est loin d’être top. Au bout d’une heure, on jette l’éponge et on repart avec le moral dans les chaussettes, des reproches à soi-même long comme le bras … pas de maillot de bain au choix envie de tuer tout le monde ou de pleurer !!!

En plus, on a gardé dans nos rétines promptes à la critique, les images de rêve des magazines, où les filles sont toujours super minces, super grandes, leur peau idéalement dorée, … et où tout leur va. Et on se dit “ce n’est pas juste” …

Certes, mais ce n’est pas la vraie vie …

In Real Life, on sait en fait ce qui nous va. Même si on rêve de maillot de bain une pièce ultra sophistiqués pour marcher sur la plage, en fait on est plus souvent en version 2 pièces pour bronzer et profiter du soleil …

Alors pour bien choisir son maillot de bain, on procède par étape et …

On commence par scruter sa morphologie

Pour définir les atouts que nous allons mettre en avant : une jolie poitrine, des jambes super longues, des fesses … là il y a débat car on les aime rarement nos fesses !!!

Les triangles vont davantage aux petites poitrines et les bandeaux sont ingrats pour à peu près tout le monde sauf s’ils ont des armatures et que dans ce cas ils n’écrasent pas la poitrine. Si on a envie de cacher des petits défauts qui nous gênent, on opte pour un maillot une pièce sobre dans sa coupe avec une bonne coupe.  Et on évite les imprimés trop flashy qui ont tendance à amplifier la silhouette versus l’affiner ou bien les rayures qui sont très rarement seyantes au-delà de la taille médium… Si on est petite, on privilégie les modèles plutôt bikini qui dégagent la fesse et le haut de la cuisse pour allonger visuellement la jambe. Si on a de longues jambes, on peut se permettre les culottes hautes et montantes.

On étudie les couleurs en fonction de sa carnation et de sa vitesse de bronzage.

Toutes les couleurs ne vont pas à tout le monde. Plus on a la peau claire moins on a intérêt à jouer les couleurs trop vives surtout au début des vacances car elles ont tendance à amplifier la pâleur. Plus on est mat ou plus on bronze vite, plus on peut s’autoriser les couleurs vives.

On opte pour la simplicité des formes

D’abord parce que ce n’est pas agréable de passer un quart d’heure à mettre son maillot, ensuite il fait chaud et on a envie de tissu aérien et qui ne soit pas trop envahissant.

Et la simplicité des motifs …

L’uni a l’avantage de la sobriété et les motifs apportent de la fantaisie. Alors, quand on opte pour un maillot à motifs, on prend la forme la plus simple. On évite le duo forme complexe et motifs à moins d’être certaine de ses choix et de le faire le choix en conscience.

On adapte ses choix de maillot à sa destination.

Plus on va vers le chaud moins on aura envie de maillots difficiles à enfiler, de couleurs trop sombres, de formes trop couvrantes, …

On se méfie des maillots trop accessoirisés avec des pièces en métal ou en plastic.

Eh oui le métal ou le plastic chauffent au soleil … à réserver de préférence aux climats tempérés.

On se regarde avec indulgence

En gardant en mémoire que les filles des magazines sont des exceptions, preuve en est vous n’en croisez pas tous les jours ni dans la rue ni sur la plage de vos vacances. Et quant à Instagram, vous savez que la plupart des photos sont retouchées ou retravaillées de manière à donner à voir une réalité virtuelle le plus souvent ou très largement réécrite !!!

Dans la vraie vie, nous avons toutes des petits défauts que bien souvent nous sommes les seules à voir. Et plus on s’obsède sur un détail de sa silhouette, plus on oublie que ce qui est important c’est l’allure et l’énergie que l’on dégage. Est-ce qu’il vous est souvent arrivé de vous retourner sur les genoux de quelqu’un ? J’imagine que non, et pourtant il y a tellement de femmes qui n’aiment pas leurs genoux !!! Et je pourrais à l’infini faire le tour de toute notre anatomie pour trouver des défauts qui gênent … Alors, on met de côté ces fichus défauts et on commence la pensée positive. Ça change la vie et on se sent tellement plus légère et pleine d’énergie … la méthode est assez simple, pour chaque problème insurmontable qu’on rencontre on le découpe en petits monticules plutôt que de les transformer en montagne infranchissable. On garde en tête que le réel n’existe pas car c’est nous qui le créons par notre perception des faits et l’interprétation que nous choisissons de leur donner. Prenons un exemple, vous trouvez que vous avez quelques grammes de trop et vous redoutez l’épreuve du 2 pièces … parfait soit vous pleurez et cela ne va pas changer grand chose soit vous vous dites chouette, je n’ai pas tellement de maillots une pièce et vous en profitez pour filer chez H&M vous refaire une garde robe de maillots 1 pièce sexy et glamour … ni vu ni connu …

On cherche à se mettre en valeur

Si vous avez du mal à le faire toute seule, à trouver ce qui vous va vraiment, n’hésitez pas à demander conseil aux « stylist coach » qui officient dans presque tous les grands magasins à titre gracieux bien souvent ou cherchez le maillot de bain de vos rêves avec une copine bienveillante qui saura vous aider à prendre conscience de tout ce que vous avez de bien.

On profite à fond de ses vacances …

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.