Wellness

60 ans même pas peur !

2 février 2024

L’âge n’a plus d’âge ! Vous avez remarqué comme nous ne nous sentons pas vieillir. Le temps s’écoule oui. Il ne regarde pas en arrière. Le mouvement poursuit son chemin mais en fait nous ne nous sentons pas vieillir. Et c’est tant mieux. La perception de l’âge ce sont les autres qui nous la renvoie. Il y a souvent un écart assez grand avec l’âge que nous ressentons et celui dans lequel les autres nous réduisent, nous enferment. Libre à chacun d’entre nous de refuser cette mise en case, mise en âge. Nous avons la liberté de nous affirmer en dehors des calendriers et des montres, de refuser de nous laisser définir par un âge. Nos anniversaires sont surtout l’occasion de moments de fêtes et de partages mais ils ne sont plus là pour nous rappeler le temps.

A chacune d’entre nous de décider d’assumer son âge un peu, beaucoup, énormément, pas du tout, … car en fait il n’y a qu’un seul âge : VIVANTE ! (merci Agnès Varda).

Garder le meilleur de l’âge en prenant soin de soi.

Perte de masse musculaire, baisse d’énergie, visage fatigué, cheveux raplapla, modification de la silhouette, ventre gonflé et ballonné, … mes solutions ciblées pour ne conserver que le meilleur de cet âge où nous n’avons plus rien à prouver.

Agir sur la texture de la peau.

La ménopause est un moment où nous constatons des variations de la qualité de notre peau. La baisse de synthèse du collagène a des effets sur la tonicité de la peau, sur la visibilité des pores. La peau moins élastique a plus de mal à les resserrer. Les volumes de notre visage se modifient et cela impacte notre ovale.

Nous avons aujourd’hui à notre disposition de nombreux outils de médecine esthétique et des soins cosmétiques ultra performants pour agir sur la texture de la peau et les volumes de notre visage.

  • radiofréquence pour stimuler la production de collagène, redensifier la peau et lutter contre le relâchement cutané. Les plus courageuses ou du moins les moins douillettes opteront pour la version Morpheus 8 de la radiofréquence fractionnée associée à du microneedling (micro aiguilles).
  • injections de Botox pour cibler les rides de contraction musculaire du haut du visage (rides du lion et rides de la patte d’oie)
  • acide hyaluronique en injections pour travailler sur les pertes de volumes du visage.
  • soins cosmétiques ciblés en privilégiant les actifs les plus performants pour la jeunesse de la peau : Vitamine C, rétinol la nuit en cure, acide hyaluronique.

Autorisons-nous la liberté de faire à notre guise loin des diktats et des injonctions quelqu’en soit l’origine.

  • Si vous avez envie de gommer vos rides, faites-le. Et si vous préférez les garder, faites-le aussi.
  • Si porter des cheveux gris ne vous convient pas, continuez à les colorer. Courts ou longs, ça ne regarde que vous.
  • Autorisez-vous la longueur de cheveux, de jupes dans laquelle vous vous sentez bien.

L’important est de vous sentir bien dans votre âge.

Mes soins « belle peau » chouchous

Prévenir la fonte musculaire

Avec l’âge, la masse musculaire fond, la masse grasse augmente. On devient plus raide. L’ossature peut se fragiliser en cas d’ostéoporose et on a tendance à prendre du poids.

Solutions

A partir de 50 ans et a fortiori à 60, il est essentiel de travailler sur toutes les qualités physiques c’est à dire la force, l’endurance et la souplesse.

  • 1° chose à faire : la musculation pour obliger les muscles à se construire plus forts, plus solides. On peut utiliser des charges lourdes, c’est une des clés du bien vieillir. A condition d’apprendre les exercices avec un coach pour les faire correctement et éviter les blessures. Aucun risque de gonfler, nous n’avons plus le métabolisme pour. A nous les soulevés de terre, les squats chargés, les fentes, avec 5 ou 10 kilos. Sands oublier de faire travailler aussi ses triceps et ses biceps pour conserver de jolis bras toniques.  Nos os se renforcent lorsqu’ils sont sollicités notamment quand on court, marche à bonne allure et soulevons des charges. C’est bénéfique aussi pour nos articulations . Le bon rythme 30 minutes 2 à 3 fois par semaine.
  • 2nde bonne habitude : le cardio avec des séances de course, de marche rapide, de rameur, d’elliptique, de vélo de course, … Transpirer et stimuler tout le système cardio vasculaire le renforce et l’entretient. Et cela permet de booster le métabolisme de base et d brûler des calories. Idéal pour éviter de prendre du poids.
  • 3° activité : celles qui travaillent la posture comme le Pilates, le yoga pour entretenir la souplesse des articulations, travailler la posture globale de la silhouette, et lutter contre le mal de dos.

Le bon mix : musculation + cardio + étirements en alternant un jour muscu, un jour cardio, un jour Pilates ou yoga.

La seule chose à éviter quand on prend de l’âge c’est d’arrêter le sport, même si on se blesse.

On arrête l’activité qui nous blesse mais on fait autre chose. J’ai arrêté la boxe à cause de ma fragilité cervicale mais je l’ai remplacée immédiatement par d’autres exercices de cardio en extérieur. C’est bien de se faire coacher au départ.  On a souvent tendance à se croire plus fragile qu’on ne l’est en réalité. Et puis c’est rassurant un coach. Mentalement le sport fait en plus un bien fou en libérant les endorphines ou hormones du bien-être, du bonheur.

Petit plus, le neurotraining.

Ou comment prendre soin de notre cerveau et de nos capacités cognitives. Pour augmenter la réactivité du système nerveux rien de tel que le calcul mental, les exercices de coordination, de mémoire. Une de mes amies apprends régulièrement par coeur des poèmes. Une jolie façon d’exercer sa mémoire.

Veiller sur son poids

Âge et poids ne font pas toujours bon ménage. Au fur et à mesure que nous prenons de l’âge, nous sommes confrontées à un double phénomène concomitant :

  • notre métabolisme de base ralentit. Notre corps a besoin de moins d’apports énergétiques pour fonctionner. Conséquence nous brûlons moins de calories. Si nous continuons à manger autant, notre corps a tendance à stocker le surplus énergétique dont il n’a pas besoin.
  • notre masse musculaire chute au profit de la masse grasse, qui en se répartit plus de façon harmonieuse mais cible le ventre.

La bonne nouvelle est que nous pouvons inverser ces  tendances par notre hygiène de vie.

  • adopter une alimentation vertueuse à base de légumes, légumineuses, protéines animales et/ou végétales, fruits.
  • éliminer le sucre raffiné, la nourriture industrielle très inflammatoire, les charcuteries, la junk food en général
  • miser sur les protéines pour contrecarrer la fonte musculaire en commençant au petit-déjeuner. Rien de tel qu’un petit déjeuner salé pour éviter le coup de pompe de 11H et les envies de sucre.
  • manger moins et moins souvent. Pratiquer la restriction calorique en supprimant les en cas, les grignotages et en pratiquant le 16/8, c’est-à-dire manger sur 8H et jeûner sur 16H. En pratique on enlève un repas soit celui du soir soit le petit-déjeuner.
  • la bonne habitude est de diviser par 2 son assiette et multiplier par 2 la quantité d’activité physique !
  • faire de la musculation pour conserver et continuer à développer son capital musculaire. Le muscle est un gros consommateur de sucre et de calories. En plus, c’est une fibre de soutien qui maintient la tonicité de notre silhouette.
  • chouchouter son microbiote intestinal en privilégiant les fibres et les cures de probiotiques en compléments alimentaires. ( Je fais régulièrement des cures de 3 à 6 mois de LACTIBIANE REFERENCE des Laboratoires Pilèje). 
  • la botte secrète avant un dîner copieux et arrosé : prendre 20 minutes avant une cuillère à soupe de vinaigre de cidre dilué dan Sun verre d’eau. Ça permet d glisser ensuite la glycémie et d’éviter une stockage trop important.

Se réconcilier avec son corps

C’est une des clés essentielles de l’âge heureux. Faire la paix avec soi-même, regarder ses qualités, ses points forts versus se focaliser sur ce qui nous manque. Nous avons toutes une image idéale de nous, inatteignable en général, créatrice de nombreuses frustrations. Elle nous pousse vers une perfection qui n’existe pas et qui sape notre confiance en nous à la longue voire notre estime de nous. Prendre ses distances avec les normes notamment physiques. La beauté est multiple, plurielle. Nous manquons d’image de femmes de 50 ans , 60 ans, … A nous de les créer et de revendiquer notre âge avec fierté.

Le corps change mais pas forcément en moins bien.

Aujourd’hui je suis en bien meilleure forme et je m’aime tellement plus. Le sport m’a permis d’avoir un corps musclé, tonique, qui me convient. Je me nourris sainement en évitant le sucre et les produits industriels trop gras et trop sucrés. Pour autant, je ne suis pas une ascète. Je refuse, par exemple, de me priver d’alcool. Simplement je limite ma consommation car je sais que pour ma peau et ma santé l’alcool n’est pas mon meilleur allié.

Accompagner son corps dans l’âge.

C’est la clé de la réconciliation. Comprendre comment il fonctionne, ce dont il a besoin, ce qui accélère son vieillissement et donc se dégradation et les bonnes pratiques qui ralentissent le vieillissement. Car oui, nous avons la main sur notre âge biologique grâce à notre hygiène de vie.

Et plus encore, se réconcilier avec soi-même ?

Clé n°1 : arrêter de se comparer aux autres et de juger aussi bien soi que les autres.

La comparaison induit une notion de compétition qui peut nous entrainer sur des chemins où en fait on ne sera pas bien. Choisir un chemin c’est renoncer à des options alternatives et c’est prendre la décision de se faire confiance en oubliant les supposés « autres » et ce qu’ils pensent. Vivre dans le regard des autres c’est se déposséder de sa liberté. C’est donner les clés de sa sécurité intérieure à autrui. N’oubliez jamais que les « autres » ont le pouvoir sur nous que nous leur donnons. Que cela soit dans votre vie professionnelle ou personnelle. Si vous déléguez votre estime de vous à vos parents, votre patron, votre compagnon, … vous renoncez à votre liberté d’être par vous-même. Et là l’enfer peut s’installer. La comparaison est le plus sur moyen d’ôter tout le plaisir de la vie encore réant une insatisfaction permanente.

Mon conseil : ne perdez plus une seconde à vous demander ce que les autres pensent de vous !

Clé n°2 : apprendre à dire non

Non à tout ce que nous n’avons pas envie de faire ou personne qui ne nous font pas du bien. Se libérer de l’envie de plaire à tout le monde. S’affranchir des injonctions et de la pression qui peuvent parfois paralyser le quotidien.

Clé n°3  : s’affranchir des personnes toxiques.

Nous en connaissons tous des personnes négatives, créatrices de chaos, de conflits. Plus on est clair sur ce qui nous rend heureuses ou malheureuses, plus on est aux commandes de sa vie et plus on se sent vivantes.

Clé n°4 : croire en soi et en son potentiel.

Oui nous avons le droit d’être ambitieuse pour nous mêmes à tous âges. Nouveaux projets, nouvelles vies, tout est possible et ouvert. L’âge est une aventure transformatrice épanouissante à partir du moment où nous entretenons notre curiosité, notre envie d’apprendre. Plutôt que de nous demander ce que nous aurons en plus, ou craindre de perdre par rapport à ce que nous avons été,  demandons-nous ce que nous allons apprendre en nous levant le matin. C’est une bien meilleure dynamique. Elle ouvre des portes et des horizons. Elle rend l’âge formidable et l’aventure de l’âge attirante, rassurante.

Clé n°5 : s’autoriser l’indulgence envers soi-même.

Nous sommes les victimes des règles que nous nous imposons. Notre subconscient croit en tout car il n’a aucun filtre qui lui permette de faire la différence entre le vrai et le faux. Nous faisons tous des erreurs. Culpabilité et auto critique sont néfastes à notre développement et épanouissement personnels. On n’est pas meilleur parce qu’on ressent de la culpabilité. On est juste plus triste.

Plus vite, on trouve une harmonie avec soi, plus vite on se libère des carcans et des stéréotypes, plus on ose habiter son âge dans la joie et la sérénité. Gardez en tête que le plus bel âge est celui que nous choisissons !

 

 

 

Poursuivez votre lecture !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

En déposant un commentaire, vous acceptez notre politique de données personnelles.